Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Les manchots empereurs sombreront-ils avec la banquise ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les manchots empereurs sombreront-ils avec la banquise ?

Confirmant des craintes déjà révélées lors de la publication d’une étude du WWF en décembre 2007, il semble que l’avenir des manchots empereurs, réfugiés en Antarctique, soit de plus en plus incertain. En atteste une récente étude scientifique, menée conjointement par des chercheurs du CNRS et deux équipes américaines, démontrant que les bouleversements générés par les changements climatiques pourraient bien signer la fin de cette espèce emblématique à l’horizon 2100. La cause de cette fin annoncée n’est autre que la fonte de la banquise, sans laquelle le renouvellement de l’espèce ne pourra être assuré.

Pour parvenir à cette conclusion, les experts ont croisé les données issues du suivi démographique récoltées entre 1962 et 2005 chez une population de manchots empereurs vivant en Terre Adélie avec les prévisions avancées par le GIEC. Il en est ressorti que l’accélération de la fonte de la banquise allait entraîner une baisse de 93 % des effectifs de la colonie étudiée, passant de 6 000 couples reproducteurs, en 1962, à 400 d’ici la fin du siècle. Enfin, les scientifiques évaluent la probabilité moyenne de voir disparaître définitivement cette colonie à 36 % d’ici 2100.


Ecosystème à part entière, la banquise occupe une place fondamentale dans le cycle de vie des manchots empereurs. Plate-forme servant à leur mue en été, puis à leur reproduction en hiver, la banquise est également la garante qu’ils jouiront d’un apport alimentaire suffisant. En effet, plus la glace de mer est importante, plus l’approvisionnement en krill est abondant. Or, ces petites crevettes des eaux antarctiques sont le pilier de la chaîne alimentaire et régule, de ce fait, l’alimentation des prédateurs qui en dépendent.

En déstabilisant l’ensemble de la chaîne alimentaire et en anéantissant un lieu de vie, l’effondrement de la banquise pourrait entraîner dans sa chute bon nombre de ses hôtes, avec en tête de liste des espèces particulièrement sensibles tels ces manchots empereurs. Mais, pour annoncé que soit un tel naufrage, nul doute que ces derniers ne bénéficieront pas du statut de réfugiés climatiques. Piètre consolation, la réorganisation des espèces au sein de l’hémisphère Sud pourrait néanmoins être profitable à certaines espèces d’oiseaux, tout spécialement sub-antarctiques et sub-tropicales, parmi lesquelles comptent notamment certains albatros.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 27 janvier 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
logikécolo
28 janvier 2009 - 0 h 00 min

Je sais qu’il ne faut pas faire peur à toute une masse d’individus (6 milliards ce n’est pas rien) mais comment se fait-il qu’on entende pas plus que cela dans les actualités? Avons nous des oeillères? Sommes nous tellement têtu pour ne pas entendre? Ou bien on s’en fiche, on évoluera et on passera à autre chose?Heureusement qu’il y a la crise, ont va pouvoir penser et imposer voiture électrique ou autre. Certainement une première vague avant qu’on réagisse vraiment! Une solution parmi tant d’autres : si on faisait des compensations carbones……
« Il nous reste sept ans pour inverser la courbe des émissions de CO2 » Rajendra Pachauri, Président du Groupe
intergouvernemental d’experts sur le climat, 
Prix Nobel de la Paix 2007,
Citation Le Monde, 7 juillet 2008.
Je l’ai trouvé sur ce site climatmundi.com


logikécolo
28 janvier 2009 - 0 h 00 min

correction d’adresse : il s’agit de climatmundi.fr
On y trouve aussi des calculateurs carbone sur toutes nos consommations!


etivey
29 janvier 2009 - 0 h 00 min

Bonjour à tous,
Tant que l’on ne mettra pas les produits écologiques moins chers que les produits conventionnelles cela restera une consommation d’élite et donc minoritaire et ainsi la protection de notre environnement n’avancera pas plus
Exemple :Je ne vois pas pourquoi quand vous achetez une ramette de papier recyclée elle est 30% plus cher que l’autre, quant au voiture n’en parlons pas.
J’ai changé ma très vieille voiture en panne trop souvent (20 ans)en 2008 (je vis à la campagne sans transport en commun, isolée), mon budget était au maximum de 7000 euros, je n’ai pas eu le choix j’ai acheté une voiture classique, j’ai eu de la chance, une voiture de service 6000 Kms (C1)à mon grand désespoir car j’ai attendu en espérant une voiture sans carburant fossile et selon mon budget.
Mais l’écologie c’est aussi un commerce lucratif au même titre que l’humanitaire, dans lesquels s’engouffrent bon nombre d’industriels qui ne pensent qu’à leur tiroir caisse et à alimenter leurs actionnaires
Si seulement cette crise financière pouvait donner à réfléchir à tous ces gens,car gagner de l’argent dans un fauteuil ce n’est pas morale
Quelle poubelle nos enfants auront-ils a vider et a nettoyer ? aujourd’hui on a du mal a être optimiste


logikécolo
29 janvier 2009 - 0 h 00 min

Autres adresses pour calculer son empreinte écologique et compenser volontairement son taux d’émission carbone et même un jeu :
*http://www.actioncarbone.org/main_fr.php
*http://www.agir21.org/flash/empreinteecoweb/loadcheckplugin.html
*htpp://www.wwf.fr/s_informer/calculer_votre_empreinte_ecologique
*http://www.planetecologie.org/kitdevdur/empein.html
*http://www.citesciences.fr/francais/ala_cite/expositions/developpement-durable/calcul-empreinte-ecologique/index.html
*http://www.climaction.org/empreinte.htm
Un nouveau jeu gratuit en ligne nous familiarise avec la limitation des gaz à effet de serre: climcity.cap-sciences.net

Un petit mot pour Etivey! Dommage qu’ici nous n’ayons pas plus de place pour un véritable forum. Je suis complètement ok avec ce que tu dis, mais je garde espoir. Les gros industriels sont bien obligés de se plier à un grand virage qui se met en place maintenant, et nous pouvons tous ensemble y faire front. Pour les voitures électriques (ou autre) à tous les prix, c’est pour bientot….1 ou 2 ans. Et pour chacun de nous chaque action à son importance même une goutte d’eau. J’en suis intimement convaincu. Il ne faut pas culpabiliser, mais sentir chacun son sens de responsabilité de citoyen de la planète et agir en conséquence. A+



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
78

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS