Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Les gouvernements ont atténué les derniers rapports du GIEC
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les gouvernements ont atténué les derniers rapports du GIEC

Alors qu’aujourd’hui à Valence, en Espagne, s’est ouverte la dernière étape du quatrième rapport du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat, le GIEC (1), le WWF déclare que les gouvernements ont « omis »  de reprendre plusieurs données capitales et informations essentielles dans les synthèses des trois groupes de travail qui se sont tenus cette année (2).

Dans ce cadre, l’ONG vient de présenter son propre rapport (3), établi à partir des données du GIEC et ‘contenant ce que chacun doit réellement retenir’ selon le WWF. Ainsi, pour Sam Van den Plas, spécialiste du climat au WWF-Belgique, ‘Il existe un fossé entre la richesse du travail fourni par le GIEC et la synthèse destinée aux législateurs. Cette dernière n’est qu’une version fortement édulcorée, principalement pour des raisons politiques. Les groupes de travail du GIEC ont clairement suggéré une réduction beaucoup plus drastique des gaz à effet de serre. Les synthèses en sont bien loin.’

 

Parmi les révélations du WWF on peut citer :

- l’augmentation des ouragans potentiellement destructeurs,

- le réchauffement de la partie Nord de l’océan Pacifique,

- la disparition des glaciers dans les Alpes européennes,

- l’augmentation des problèmes de gestion des ressources en eau,

- plus de sécheresses et d’inondations,

- la disparition de 20 à 30% de la biodiversité si les températures augmentent de plus de 2 ou 3°C,

- etc.

Si le rapport du dernier groupe sur les propositions pour endiguer le changement climatique n’est pas couvert par le WWF, selon l’organisation les éléments du GIEC montrent clairement qu’il n’est pas possible de stopper l’évolution du climat si les émissions de gaz à effet de serre ne commencent à diminuer qu’après 2015.

Le WWF est la deuxième organisation à mettre en avant cette censure gouvernementale, puisqu’en avril, Greenpeace avait déjà fait ce constat à propos de l’Arabie Saoudite, la Chine, la Russie et les USA.

Pascal Farcy
1- C’est en 1988 que l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ont créé le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat) pour une évaluation impartiale des informations internationales scientifiques, techniques et socio-économiques sur l’évolution du climat. Ce groupe publie un rapport complet tous les 6 ans, qui tient lieu de référence pour les scientifiques et les décideurs du monde entier.

2- Le GIEC a publié, en février 2007, les preuves scientifiques de l’existence du changement climatique, puis en avril 2007, c’était l’évaluation des conséquences possibles avant des propositions de solutions en mai dernier. Ces trois rapports ont été rassemblés en une synthèse destinée aux législateurs qui fait l’objet de la réunion de Valence du 12 au 16 novembre 2007.

3- Le rapport du WWF sur les preuves scientifiques de l’existence du changement climatique est à télécharger ici en anglais. Celui sur l’évaluation des conséquences possibles est à télécharger ici, toujours en anglais.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 novembre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
vintemp
17 novembre 2007 - 0 h 00 min

vu le nombre de scientifique de renom travaillant au sein du giec.
il devrais prendre la parole sur une grande chaine de tv internationale pour dénonce cette ingérence politique dans leurs travaux scientifique.
L’opinion internationale pourrai ainsi se mobiliser pour faire cesser les mensonges des politiques qui menaçent l’ensemble de la vie sur terre.


tseparis
18 novembre 2007 - 0 h 00 min

tout à fait d’accord avec Vintemp. Ils devraient même le faire très rapidement en commençant même sur Internet.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS