Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Le réchauffement de la planète pousse des villageois hors de chez eux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le réchauffement de la planète pousse des villageois hors de chez eux

Le premier déplacement visible de population lié à la montée du niveau des océans vient d’être rapporté officiellement par l’ONU (l’organisation des nations unies). La montée des eaux a obligé des habitants de l’île de Tegua (archipel du Vanuatu) à abandonner leur village de Lateu. La centaine d’habitants a dû déménager pour trouver refuge à l’intérieur des terres, 600 mètres plus loin. Les marées, devenues de plus en plus fortes ces dernières années, inonde désormais la côte quatre à cinq fois par an, rendant la vie sur le littoral impossible.

Selon l’ONU, il s’agit du premier exemple de déplacement de population lié au réchauffement climatique… mais sans doute pas le dernier… 2000 habitants des îles Cantaret, au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, comptent également quitter prochainement leurs villages pour se réfugier sur l’île proche de Bougainville.

De nombreux experts estiment que le niveau des océans pourrait monter de 1 mètre d’ici 2100 du fait de la fonte des glaces continentales provoquée par le réchauffement global de la planète. Réchauffement en partie lié à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre qu’entraîne l’activité humaine. Les habitants des atolls et îles du Pacifique sont les premiers touchés. Deux îlots inhabités de Tebua et Abanuea, affleurant la surface de l’océan Pacifique, sont déjà considérés comme officiellement englouties et rayées de la carte depuis maintenant six ans.

Selon la commission intergouvernementale des changements climatiques, la planète comptera 150 millions de réfugiés écologiques d’ici 2050. Autrement dit, 150 millions d’hommes et de femmes obligés de fuir leurs terres suite aux bouleversements écologiques engendrés par l’homme.

Cécile Fargue

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
58

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS