Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Le dirigeable Pole Airship, de Jean-Louis Etienne, s’écrase
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le dirigeable Pole Airship, de Jean-Louis Etienne, s’écrase

A quelques semaines de son départ vers le grand Nord (1) pour scanner l’épaisseur de la banquise Arctique, le dirigeable de l’expédition Total Pole Airship, de Jean-Louis Etienne, s’est écrasé tôt ce matin, sur une maison à proximité de sa base dans le Sud de la France. Selon une communication sur le site de l’expédition, ‘Mathieu Gauche, équipier au sol, était de quart quand le dirigeable a été soulevé de son mât à la verticale par des vents de 100 km/heure. Les pieux, de 4 cm de diamètre et de 1,60 m de profondeur, qui retenaient le mât, ont tous été arrachés.’


Lors d’une conférence de presse, cet après-midi, sur l’aérodrome de Fayence, Jean-Louis Etienne a déclaré que ‘la mission était compromise’, l’aéronef étant non seulement irréparable et unique au monde.

Rappelons que ce dirigeable devait permettre de ‘promener’, entre 15 et 20 m au-dessus de la banquise, un « EM-Bird » (oiseau électro-magnétique), élaboré par l’institut polaire allemand pour enregistrer instantanément le profil et l’épaisseur de la couche de glace de l’Arctique, lequel a battu tous les records de fonte cet été.



En orange, le trajet qui était prévu pour l’expédition Total Pole Airship, de Jean-Louis Etienne.


Sachant que le mois d’avril est la période où la banquise présente normalement son épaisseur maximale, et peut supporter l’ensemble du matériel requis pour l’expérience, l’expédition devrait être dans le meilleur des cas reportée à l’année prochaine, le groupe Total, le principal sponsor ayant d’ores et déjà renouvelé son soutien à l’opération.
Alex Belvoit

1- En mars 2008, le dirigeable devait prendre son envol vers l’extrême Nord de l’Europe pour, durant les mois d’avril et mai, traverser l’océan Arctique du Spitzberg à l’Alaska, en passant par le Pôle Nord magnétique (ci-contre la carte du trajet, en orange, avec les 3 zones de quadrillage supplémentaire).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Haro sur l|OGM
26 janvier 2008 - 0 h 00 min

Jean-Louis Etienne devrait trouver un autre sponsor que Total, qui se fait là, une bonne conscience.


anatole
27 janvier 2008 - 0 h 00 min

Des coups de vent de cette nature dans le Var, c’est habituel. Je doute de la pérennité de son expérience au dessus de l’Artique quant on se fait pièger par l’inobservation du bon sens.


lasalis693
27 janvier 2008 - 0 h 00 min

etant souvant à fayence au terrain aucunes personne de l’aerodrome n’est étonnée. Pour les pilotes de planneurs total voulait se refaire une virginité
il etait tres difficile à piloter dixit un pilote texan.Le var n’est pas le pole.
la mesure de la croute glaciere permetrer aussi une recherche petroliere.


jeff74
27 janvier 2008 - 0 h 00 min

Ne croyez-vous pas qu’il est un peu simpliste de toujours reporter la faute de ses excès sur les autres, histoire de se dédouaner de ses propres responsabilités. Qui sinon vous, consommateur final, consomme le pétrole extrait par Total ? Qui sinon vous en consomme tous les jours un peu plus
pour votre sacrosaint « confort » et « droit à consommer »? Qui sinon vous se plaint chaque jour qu’il est trop cher et que cela vous empêche d’en consommer encore davantage ? Qui achète des maisons de plus en plus grandes, roule dans des voitures de plus en plus grosses et de plus en plus nombreuses, va de plus en plus loin de plus en plus souvent en vacances dans des avions de plus en plus gros ? Qui ? Qui, sinon VOUS, encore une fois, consommateur égoïste et irrationnel qui dans le même temps, se plaint des politiques – qu’il a élu – des voisins, des syndicats, des patrons, des entreprises, bref de tous les autres sans qui le monde serait beaucoup plus vivable.

Je n’ai aucun intérêt chez Total, je ne me ravitaille pas chez eux, j’ai l’âme plutôt écologique et j’essaie modestement chaque jour de faire tout ce que je peux pour mon prochain.
Mais à quoi sert donc de systématiquement démolir sans rien proposer ? Si Total cherche à s’acheter une bonne conscinece comme vous le dites, c’est peut-être aussi, du moins acceptons-en à priori l’augure, qu’ils se rendent compte, eux, que le monde change et évolue et qu’eux aussi doivent changer et évoluer, de gré ou de force.

Si je vous comprend bien, votre discours est : empêchons-les d’évoluer, qu’ils crèvent (avec tous leurs salariés !) et que par la même occasion tous les autres crèvent aussi ! Si vous appelez ça une solution, je veux bien. Mais qui vous apportera l’essence à mettre dans votre foutue bagnole ? Une petite association locale sans but lucratif ?
L’électricité va remplacer le pétrole ? Soit ? Il n’y a qu’à … soit. Alors demandons à Bolloré, par exemple, de produire des batteries pour échapper à Total ? Ah non ! Pas Bolloré. Pas possible ? Ben non … Bolloré, grosse boite, capitalistes, tous pourris, pollueurs, bonne conscience, etc … etc …
Alors y’a pas de solution ? Si. Laquelle ? Démerdez-vous, c’est pas mon problème.

De cette manière, je suppose que de votre côté, votre conscience est parfaitement en repos. Comme je vous envie d’avoir trouvé les responsables de tous vos malheurs. ça doit soulager, non ?


jeff74
27 janvier 2008 - 0 h 00 min

Mon message ci-dessous s’adresse bien sur à « Haro sur l’OGM » et non au rédacteur de l’article.


patou
27 janvier 2008 - 0 h 00 min

Il est vrai que c’est le consommateur final ( nous) qui detient le pouvoir mais n’est-il pas un peu rapide de tous lui mettre sur le dos .Nous n’echappons pas à la pensée unique qui c’est répandue tout autour de la planète et pour y échapper et retrouver ses esprits et ses sens naturels , faut en vouloir .Lutter contre la société de surconsommation faut être superman .Il faut avant tout une prise de conscience et devant une télé ou un ordi avec un tél.portable greffé à l’oreille ….bonjour !!!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
178

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS