Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » La Banque mondiale vote pour le charbon
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Banque mondiale vote pour le charbon

Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé le jeudi 8 avril le prêt de 3,75 milliards de dollars à l’Afrique du Sud. Plus précisément, le prêt a été consenti à la société sud-africaine Eskom, la société nationale de production et de distribution de l’électricité en Afrique du Sud. Les sommes allouées sont essentiellement destinées à la création de la méga centrale thermique à charbon de Medupi. D’après le détail fourni par la Banque mondiale, la répartition des fonds est la suivante :

- 3 milliards de dollars pour la centrale thermique de Medupi d’une capacité de 4 764 MW.

- 480 millions de dollars pour le transport par voie ferrée du charbon destiné à la centrale.

- 260 millions de dollars pour le projet pilote de centrale éolienne de Sere d’une capacité de 100 MW et la centrale solaire concentrée d’Upington de 100 MW.

Les nombreuses actions de protestations, menées par des ONG de la société civile d’Afrique du Sud et d’autres pays du monde, n’auront pas réussi à convaincre les membres du Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale.

Pour Anne-Sophie Simpere, chargée de campagne Responsabilité des acteurs financiers aux Amis de la Terre : « La centrale de Medupi va émettre des millions de tonnes de CO2 sur les trente années à venir. Ce type de projets enferme l’Afrique du Sud dans un modèle énergétique archaïque et compromet les efforts internationaux de lutte contre les changements climatiques. Il est scandaleux que la Banque mondiale choisisse d’utiliser ses ressources pour des centrales à charbon quand l’Afrique du Sud a un énorme potentiel en matière de renouvelables et d’efficacité énergétique, qu’il faudrait développer. Que pensera-t-on de ce choix déplorable dans quelques décennies ? ».

Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 avril 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS