Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » L’après–Kyoto n’est pas gagné
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’après–Kyoto n’est pas gagné

Lors du séminaire sur la lutte contre le changement climatique et l’application du protocole de Kyoto, qui s’est tenu en Allemagne, lundi et mardi, aucune avancée n’a été enregistrée sur l’après-Kyoto. Parallèlement à ces discussions, les Américains sont restés hostiles à toute limitation de leurs émissions de gaz à effet de serre, actuellement ou en 2012 après Kyoto. Quant à la Chine, l’Inde et le Brésil, autres gros émetteurs de gaz à effet de serre, ils ont annoncé qu’ils quitteraient la table des négociations si les Américains se retiraient.

Bref l’ambiance était plutôt morose et l’Europe, qui porte à ’bout de bras’ ce protocole, aura des difficultés à parvenir à l’adoption d’une feuille de route pour définir l’après-Kyoto, lors de la prochaine conférence sur le climat prévue en décembre.

Toutefois, cette réunion aura permis d’enregistrer quelques évolutions positives, à commencer par la prise de conscience d’entreprises et de maires américains qui déclarent vouloir, face à l’opposition de l’administration Bush, contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre des USA.

De même, l’Australie, jusqu’à présent opposée à tout accord, s’est dite ‘…intéressée par la mise au point de solutions sur le long terme concernant le changement climatique’. Enfin, la Chine et le Brésil reconnaissent, malgré tout, la nécessité d’agir et demandent des transferts de technologies ‘propres’ pour les y aider.

Parmi les signataires du protocole, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande et le Portugal, qui ont déjà dépassé les objectifs qui leur étaient assignés, apparaissent comme les bons élèves de la classe.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 mai 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS