Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » L’océan Austral est de moins en moins efficace dans sa captation de CO2
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Énergies renouvelables : indispensables à ...
  2. Poêle à granulés : quelles règles de sécurité ?
  3. Les transports en commun gratuits en Allemagne ?
  4. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  5. L’argent colloïdal


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’océan Austral est de moins en moins efficace dans sa captation de CO2

Décidément, la capacité d’absorption des océans, en matière de CO2, est l’objet de nombre d’études scientifiques. La dernière en date, germano-britannique, relève que l’océan Austral voit son aptitude à capter du CO2 se réduire sensiblement depuis près de trente ans.

Alors que cet océan représente à lui seul environ 15 % de tous les puits de carbone naturels de la planète, selon Corinne Le Quéré principal auteur de l’étude (1), sa capacité à absorber du CO2 ne devrait pas remonter dans le quart de siècle à venir.

Cette évolution serait due à l’accumulation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ainsi qu’à une raréfaction de l’ozone stratosphérique, ces 2 éléments générant des vents plus violents, source d’un brassage plus importants des eaux océaniques. Dans ces conditions, même si les données manquent pour déterminer l’évolution du second puits de carbone océanique de la planète : l’Atlantique Nord, globalement les chercheurs se montrent peu optimistes en considérant que la situation devrait continuer à se dégrader au niveau planétaire, avec des puits naturels à carbone de moins en moins efficaces.

Pascal Farcy
1- Cette étude a été publiée le 18 mai dans la revue anglo-saxonne Science.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 mai 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS