Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » L’érosion menace les côtes arctiques
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’érosion menace les côtes arctiques

Présentée dans le rapport intitulé « State of the Arctic Coast 2010 », une nouvelle étude internationale attire l’attention sur l’impact du changement climatique sur les côtes de la région arctique. Celui-ci serait, en effet, responsable d’une intensification de l’érosion et d’une régression de 50 centimètres chaque année. Au cours de ces travaux, qui ont mobilisé plus d’une trentaine d’experts, plus de 100 000 kilomètres de côtes arctiques ont été sondés. D’après les résultats obtenus, les trois mers les plus affectées sont la mer Laptev, la mer de Sibérie orientale et la mer de Beaufort. Selon les scientifiques, les taux d’érosion côtière annuels ont dépassé les huit mètres.

Ce constat inquiète tout particulièrement les auteurs de l’étude en raison de la composition des côtes arctiques, constituées à 66 % de permafrost (1) et non de roches. Aussi, l’érosion a-t-elle un impact énorme sur ces zones. Or, si d’importantes calottes glaciaires ont permis à ces régions de se maintenir jusqu’alors, le déclin des banquises menace grandement les côtes arctiques. De fait, les côtes situées plus au Nord sont les centres de vie sociale et économique. Pourtant, selon les prédictions des chercheurs, l’érosion progressive des côtes sera fatale sur les stocks d’animaux, et notamment sur les troupeaux de caribous dans les régions des lacs d’eau douce.

Parallèlement au défi des changements climatiques, les régions arctiques doivent faire face à une pression et un intérêt grandissants, motivés par une demande croissante en ressources d’énergie globales. L’augmentation des activités de transport et touristiques n’est pas non plus étrangère à leur vulnérabilité croissante. D’après les chercheurs, les changements en cours au sein de régions relativement stables depuis des milliers d’années attestent d’une menace réelle.

Cécile Cassier
1- Le pergélisol (ou permafrost en anglais) désigne un sous-sol gelé en permanence, hiver comme été. Il est utilisé comme indicateur du changement climatique.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS