Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Grosses chaleurs pour l’hémisphère Nord
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  4. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  5. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Grosses chaleurs pour l’hémisphère Nord

D’après les derniers chiffres publiés par les services américains du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), les terres de l’hémisphère Nord ont connu le mois de juillet le plus chaud depuis le début des mesures en 1880. Selon la NOAA, la température moyenne de l’ensemble des terres a dépassé de 1.19°C la moyenne des mois de juillet du 20ième siècle.

Les températures ont été particulièrement élevées sur la majeure partie des Etats-Unis et de l’Europe de l’Est. A l’inverse, l’Europe de l’Ouest et notamment la France, l’Angleterre et la Norvège ont connu un mois de juillet plus frais que la moyenne du 20ième siècle. Si l’on prend en compte la température des océans, au niveau global, juillet a été le deuxième mois le plus chaud pour l’hémisphère Nord derrière juillet 2010.


Anomalies des températures pour juillet 2012 (source NOAA)


L’hémisphère Sud n’a pas connu une si forte poussée de chaleur et se situe en 13ième position depuis 1880. Ainsi, pour l’ensemble de la planète, la température moyenne de juillet 2012 se situe en quatrième position avec une moyenne supérieure de 0.62 °C à celle du 20ième siècle.
Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 31 août 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
3 septembre 2012 - 0 h 00 min

C’est normal, puisque le climat se réchauffe consécutivement aux modifications de l’atmosphère et de la surface des continents par les Hommes. Pourquoi donc parle-t-on d’anomalie pour un phénomène parfaitement normal!! « Ecart » serait le mot juste…






à lire aussi
     
Flux RSS