Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Fin du traitement de faveur pour l’aviation, en matière de gaz à effet de serre
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  4. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  5. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Fin du traitement de faveur pour l’aviation, en matière de gaz à effet de serre

A l’heure de la mondialisation et des échanges internationaux qui l’accompagnent, les émissions de gaz à effet de serre provenant du transport aérien sont fortement à la hausse (7,4 % pour 2004). La publication d’un rapport par l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE) permet de faire le point sur l’impact de ce mode de transport, qui devrait voire son trafic quasiment doubler d’ici à 2020, en Europe.

Les émissions de gaz carbonique (CO2) des vols internationaux au départ de l’Union Européenne (UE) ont augmenté de 85 % entre 1990 et 2004, soit une augmentation moyenne de 4,5 % par année à comparer au 7,4 % de 2004. Cette hausse due au transport aérien correspond pratiquement au quart des réductions des émissions de CO2 gagnées par d’autres secteurs européens, en vertu du protocole de Kyoto.

Néanmoins, cette évolution est sans conséquence sur l’objectif européen de parvenir à une baisse des émissions de gaz à effet de 8 % en 2010, par rapport au niveau de l’année 1990. En effet, les transports aériens internationaux sont exclus du protocole de Kyoto, au niveau mondial. Néanmoins, aujourd’hui le Parlement européen est ‘invité’ à voter des propositions de la Commission européenne visant à combattre l’influence de l’aviation européenne sur le climat. Un texte qui pourrait passer puisque les députés ont retenu, publiquement le 29 juin, l’idée d’une taxe sur le kérosène et l’intégration du secteur aérien dans le système européen d’échange de quotas d’émissions, selon le principe du pollueur-payeur.

Politiquement, s’il existe un fossé entre les déclarations de bonnes intentions et les actes concrets pour lutter contre le réchauffement climatique, ce n’est rien face au scandale du transport aérien. Ainsi, à l’inverse du train, un mode de transport assurément moins ‘sale’ que l’avion, le transport aérien bénéficie de fortes subventions et d’allégements fiscaux en tout genre, alors qu’on le sait particulièrement polluant. Alors, à quand un peu de cohérence en matière de politique énergétique et des transports ?

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 juillet 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS