Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.


Fermer
Univers Nature - Actualité, ennvironnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Faméliques, des rapaces ont succombé à la fraîcheur d’avril
L'éco-photo de la semaine
magasin bio qui produit ses legumes


Newsletter
+ de 150 000 abonnés

La ruche qui dit oui !
Les 5 dernières ruches ouvertes !

Chiffre Clé
· 190 000 litres d’eau potable sont perdus toutes les 5 secondes en France ·
1 300, c’est le nombre de milliards de litres d’eau potable perdus dans des fuites en France. [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Le principal prédateur du maïs s’adapte à sa ...
  2. Le GIEC ne fait plus recette
  3. Pollution de l’air intérieur, une ...
  4. Revêtements de sol écolo : y’a du choix !!
  5. Un premier bâtiment tertiaire en France en ...

Focus Sur
maison ecologique
Une maison écolo pas comme les autres

Archives depuis 1999





Le dossier du mois
Revêtements de sol écologique
Si parfois, l’offre de produits écologiques est limitée, ce n’est assurément pas le cas pour les revêtements de sol. Il y en a pour tous les goûts et les pièces, avec des touchés très différents et des matières aussi variées que les couleurs, pour au final, des combinaisons décoratives et fonctionnelles qui n’auront de limite que votre imagination. • Les sols durs et froids - [...] Lire la suite ...


Faméliques, des rapaces ont succombé à la fraîcheur d’avril

La fraîcheur du mois d’avril 2012 a finalement fait des victimes. Les centres de sauvegarde de la faune sauvage ont recueilli onze circaètes Jean-le-Blanc, tellement dénutris qu’ils n’étaient plus en mesure de voler. Entre le 28 avril et le 2 mai, 4 individus ont ainsi été récupérés dans le Lot, 3 dans le Lot-et-Garonne, 1 dans les Landes, 1 en Haute-Vienne, 1 en Ardèche et 1 dans l’Hérault. Certains avaient trouvé refuge dans des jardins de particuliers. Sur l’ensemble, 5 sont morts avec pour cause évidente une très forte dénutrition. Les individus recueillis dans les Landes et en Haute-Vienne pesaient respectivement 830g et 1kg à leur arrivée. En moyenne, un Circaète pèse entre 1,5 et 2 kg.

Pas assez rapides pour capturer un rongeur, ces rapaces se nourrissent exclusivement de reptiles (serpents, lézards etc.). Frileux, les serpents ont préféré attendre la chaleur pour se montrer, d’où la carence en nourriture pour leurs prédateurs. Actuellement en phase de remise en état, les 6 rescapés devraient repartir rapidement. Mais on ignore combien d’individus sont morts sans avoir pu être secourus.

Cécile Cassier
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
38

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS