Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Des inquiétants taux de méthane au-dessus de l’Alaska
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des inquiétants taux de méthane au-dessus de l’Alaska

Les services américains du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) viennent d’annoncer avoir détecté des concentrations de gaz à effet de serre (GES) anormalement élevées au-dessus de l’Alaska.

D’après Colm Sweeney, de la NOAA Earth System Research Laboratory, la toundra, située au sud de la chaîne de montagne de Brooks (Alaska), est partiellement en fonte alors que celle située au nord est toujours totalement gelée. Selon la NOAA, des milliards de tonnes de carbone sont enfouis dans la toundra glacée de l’Arctique. Sous les effets du réchauffement climatique global, le carbone jusqu’à lors piégé pourrait engendrer de très importantes émissions de méthane (CH4) et de dioxyde de carbone (CO2).

Avec l’aide d’un avion des garde-côtes de l’île de Kodiak, la NOAA va mener, au mois de novembre, une mission d’étude afin de répertorier et de mesurer les sources naturelles de méthane et de dioxyde de carbone de cette région.

En novembre dernier, la dernière publication des concentrations de GES, de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), avait fait état d’une forte remontée des concentrations de méthane pour l’année 2007. Depuis quelques années, les concentrations de méthanes étaient stables et cette soudaine remontée peut être le signe d’une augmentation du nombre des zones humides et notamment du début du dégel des terres des régions boréales.

Avec cette mission dans l’Alaska, la NOAA apportera peut-être un élément de réponse à ce qui pourrait être le début d’un emballement du climat. D’autant que les chiffres provisoires de l’année 2008, confirment l’augmentation des concentrations atmosphériques de méthane.

Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 août 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
11 septembre 2009 - 0 h 00 min

Evidemment ça fait peur,parce que à côté nos emissions artificielles sont une juste une bouze de vache:mais comme dirait Claude Allegre si le climat s’emballe se sera de la faute à la toundra, cette saloperie qui pête sans prevenir…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
59

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS