Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Des cyclones moins nombreux et plus intenses
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des cyclones moins nombreux et plus intenses

L’équipe d’experts pour les incidences des changements climatiques sur les cyclones tropicaux (1) publie, dans la revue Nature Geoscience de mars 2010, ses projections sur l’évolution des cyclones au cours du XXIe siècle. L’étude s’est appuyée sur les différents scénarios de réchauffement climatique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Selon les experts, le nombre total de cyclones tropicaux dans le monde devrait diminuer en moyenne dans une fourchette de valeur allant de 6 à 34 %. Par contre, on devrait assister à une augmentation de l’intensité des phénomènes. Les vitesses maximales des vents augmenteront « vraisemblablement » en moyenne de 2 à 11 % et les précipitations seront plus intenses d’environ 20 % (valeur calculée à 100 kilomètres du centre de la tempête).

Il est à noter que les scientifiques sont très mesurés sur les niveaux de précision des résultats publiés. De plus, ils relèvent de grandes disparités dans les études de modélisation en fonction des bassins cycloniques étudiés.

Michel Sage
1- L’équipe de recherche est composée de :

- Geophysical Fluid Dynamics Laboratory/NOAA, 201 Forrestal Road, Princeton, New Jersey 08542, USA

- Centre for Australian Weather and Climate Research, Melbourne 3001, Australia

- Guy Carpenter Asia-Pacific Climate Impact Centre, City University of Hong Kong, Kowloon, Hong Kong, China

- Program in Atmospheres, Oceans, and Climate, Massachusetts Institute of Technology, Room 54-1620 MIT, 77 Massachusetts Avenue, Cambridge, Massachusetts 02139, USA

- National Center for Atmospheric Research, Boulder, Colorado, USA

- National Hurricane Center/NWS/NOAA, 11691 SW 17th Street, Miami, Florida 33165, USA

- National Climatic Data Center/NOAA, 1225 W Dayton Street, Madison, Wisconsin 53706, USA

- India Meteorological Department, Shivajinagar, Pune 411005, India

- Research Institute for Global Change, JAMSTEC, 3173-25 Showa-machi, Kanazawa-ku, Yokohama, 236-0001 Kanagawa, Japan.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 mars 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS