Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Coup dans l’eau pour la fertilisation des océans
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Coup dans l’eau pour la fertilisation des océans

L’expérience controversée de géoingénierie (1) LOHAFEX est un échec cuisant. Ce projet, mené par des laboratoires indiens et allemands, était la première expérience à grande échelle pour tester l’efficacité de la fertilisation des océans dans la séquestration du CO2 atmosphérique. Malgré de vives protestations, l’expérimentation a été conduite le mois dernier dans l’océan indien. Mais les résultats montrent en définitive qu’une très petite quantité de carbone est stockée.

Bien que l’introduction du fer stimule effectivement la croissance des algues, cette profusion a été suivie par une explosion de… prédateurs. De petits copépodes (crustacés) se nourrissant du phytoplancton ont vu eux aussi leur population augmenter et, ont limité de fait la croissance algale, respectant par là même les règles bien connues de n’importe quel étudiant en première année de biologie. L’expérience aura au moins eu le mérite de montrer que nous sommes bien loin de maîtriser ce qu’il se passe au fond des océans…

Elisabeth Leciak
1- Voir notre dossier ‘La planète Terre bientôt climatisée ?‘.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS