Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Copenhague : le Japon emboîte les mauvais pas des USA
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Énergies renouvelables : indispensables à ...
  2. Poêle à granulés : quelles règles de sécurité ?
  3. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  4. Les transports en commun gratuits en Allemagne ?
  5. L’argent colloïdal


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Copenhague : le Japon emboîte les mauvais pas des USA

Après que la nouvelle administration américaine ait exposé de très faibles ambitions de réduction de gaz à effet de serre d’ici à 2020, le Premier ministre japonais Taro Aso a présenté hier un plan de réduction, pour son pays, guère plus ambitieux.

Annonçant un objectif de réduction de 15 % en 2020 par rapport à 2005, le Japon se situe dans le même créneau que les Etats-Unis qui, eux, ont déclaré ne pas pouvoir faire mieux que 17 % entre 2005 et 2020. Par rapport à 1990, année de référence du protocole de Kyoto, les « efforts» des Etats-Unis et du Japon correspondent respectivement à une baisse d’environ 7 et 8 %. Actuellement, le consensus scientifique demande une baisse de 40 % des émissions par rapport à 1990, pour les pays développés. Avec ces chiffres annoncés, ces deux Etats, qui figurent parmi les cinq plus gros émetteurs de la planète, sont donc très loin du compte. Du coup, l’Union européenne, avec sa volonté de réduire de 20 %, fait figure de bon élève.

A six mois de la négociation finale de Copenhague, et malgré de nombreux efforts de communication pour verdir leur image, les chiffres commencent à parler et démontrent, une fois de plus, que pour ces deux pays l’important est ce qui est acceptable pour leur économie plutôt que ce qui est nécessaire pour le climat.

Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS