Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » CO2 : la crise plus efficace que le plan Obama
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






CO2 : la crise plus efficace que le plan Obama

Les émissions de CO2 liées aux énergies fossiles ont diminué de 2,8 % sur l’année 2008 par rapport à 2007 aux Etats-Unis. En valeur absolue, les émissions cumulées du charbon, gaz et pétrole ont atteint 5 802 millions de tonnes de CO2 sur l’année contre 5 967 millions en 2007. C’est pour le pétrole que la baisse a été la plus importante avec –6 %, devant le charbon –1,1 %, alors que les émissions liées au gaz naturel ont progressé de 1 %. Aux Etats-Unis, en terme d’émissions de CO2 imputées aux énergies fossiles, le pétrole contribue à environ 42 %, le charbon à 37 % et le gaz à 21 %.

Par rapport à 1990, année de référence du protocole de Kyoto, les émissions de ces trois énergies affichent une croissance de 15,9 %. Pour mémoire, les Etats-Unis s’étaient engagés, lors de leur signature du protocole de Kyoto, à une diminution de 7 % de leurs émissions ; mais cette signature n’a jamais été ratifiée par le Sénat américain.

Cette baisse significative des émissions de l’année 2008 est imputable, d’une part aux niveaux records du prix du pétrole lors du premier semestre et, d’autre part, à l’entrée en forte récession de l’économie américaine lors du second semestre.

Actuellement, l’Administration Obama espère faire adopter par le Congrès un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 17 % en 2020 par rapport à la valeur de 2005. Curieusement, le Président Obama utilise 2005 comme année de référence alors que le consensus international s’est positionné sur l’année 1990 ; sans doute une façon de pouvoir communiquer sur un pourcentage de réduction à deux chiffres. Au niveau des énergies fossiles, l’année 2005 représente le record absolu pour les Etats-Unis avec 5 971 millions de tonnes de CO2. Une baisse de 17 % de cette valeur de 2005 ne représenterait qu’une réduction de 50 millions de tonnes par rapport à 1990, soit 1 % ; objectif bien insuffisant si l’on prend en compte la dernière étude scientifique publiée par le Potsdam Institute.

Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS