Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Chantage à l’emploi sur fond de CO2
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Chantage à l’emploi sur fond de CO2

Fin novembre, ne voulant sans doute pas faire figure de mauvais élève, la France a retiré son plan d’allocation de quotas de CO2 (PNAQ), fixé à 149 millions de tonnes, évitant ainsi de se voir notifier de revoir sa copie par la Commission européenne. Un nouveau plan vient donc d’être publié et est actuellement soumis à la consultation publique.

Etabli pour la période 2008-2012, ce nouveau plan propose d’établir le quota annuel à 132,8 millions de tonnes (dont 4 millions de tonnes de réserves incluses, pour les nouvelles industries), soit 16 millions de tonnes en moins par rapport à la première version. Par ailleurs, la Commission européenne considérant la période 2005-2007 comme une phase d’apprentissage, le report de quotas non utilisés durant la période 2005-2007 disparaît.

Avec une réduction de plus de 23 millions de tonnes par rapport à la période 2005-2007, si pour le gouvernement ce plan représente un effort environnemental très substantiel, et devrait recevoir l’assentiment de la Commission européenne, pour le MEDEF (Mouvement des entreprises de France) il s’agit d’une ‘décision très regrettable’.

Pour ce mouvement, c’est pour l’essentiel grâce à la réduction des émissions de l’industrie (- 21,6 % entre 1990 et 2005) et à son bouquet énergétique particulièrement vertueux que la France est aujourd’hui en passe de remplir ses engagements en matière de réduction de gaz à effet de serre, dans le cadre du Protocole de Kyoto.

Or, aujourd’hui pour le MEDEF, ces nouveaux efforts placent les entreprises françaises, concernées par le PNAQ, dans l’incapacité technique et économique de s’adapter dans des délais aussi courts aux nouvelles contraintes qui leur sont imposées. L’organisation estime ainsi que ‘Ce plan porte le risque du déplacement de la production de certains secteurs, ce qui n’est bien sûr ni satisfaisant en termes d’émissions de CO2, ni pour l’activité et l’emploi industriel dans notre pays.’

Même si seule l’industrie est concernée par le protocole de Kyoto, notons qu’elle ne représente que 25 % des émissions nationales, et que les secteurs du transport, de l’habitat et de l’agriculture ne sont pas aussi sollicités pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Aussi, bien que la réaction du MEDEF soit évidemment très partisane, il faut reconnaître que le secteur industriel français est souvent appelé à faire des efforts sur différents points environnementaux (eau, air, pesticides…) quand d’autres branches de l’activité apparaissent préservées, à l’image des transports et de l’agriculture…

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 décembre 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS