Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Changement climatique: 2 semaines de discussions pour un maigre bilan
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Changement climatique: 2 semaines de discussions pour un maigre bilan

La conférence de Buenos Aires, sur les changements climatiques, a pris fin dans la nuit de vendredi à samedi sans avancées significatives. Durant 2 semaines, une fois de plus l’Union européenne et les Etats-Unis se sont affrontés, les européens souhaitant aller plus loin en matière de limitation des émissions de gaz à effet de serre, les américains croyant au ‘Dieu technologie’ pour les limiter fortement, sans contrainte pour leurs consommateurs et leur industrie.

Malgré ces divergences de fond, le devenir de la politique climatique internationale a été largement débattue tout au long de la conférence et a permis aux participants de définir, pour 2005, un premier séminaire afin de développer des réponses appropriées au changement climatique. Pour l’Europe, ce premier séminaire doit permettre d’ouvrir des pourparlers sur l’après 2012, notamment avec les gros pollueurs que sont la Chine et l’Inde, pour le moment non-concernés par la baisse des émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, la conférence a permis d’adopter des programmes d’action pour le développement et le transfert des technologies dans les pays en développement, avec un financement du fonds pour l’environnement mondial.

Pour les européens qui pensent devoir réduire leurs émissions d’au moins 50%, d’ici le milieu du XXIe siècle, le protocole de Kyoto n’est qu’un premier pas dans la lutte contre le réchauffement climatique. Néanmoins, sans une participation active des USA, tant au niveau de la réduction des émissions, qu’au niveau diplomatique, le réchauffement climatique ne pourra pas être stoppé. En effet, si les petits Etats insulaires, menacées par la montée des eaux, sont derrière l’Europe, les pays producteurs de pétrole appuient la position américaine et les géants chinois, indien et brésilien refusent toute contrainte qui pourrait nuire à leur croissance. Ainsi, l’Europe et les autres signataires de Kyoto devront vraisemblablement s’armer de patience jusqu’en 2008, date de la fin du second et dernier mandat de George Bush…

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS