Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Cartographier la gravité terrestre pour déchiffrer les enjeux environnementaux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Cartographier la gravité terrestre pour déchiffrer les enjeux environnementaux

L’Agence Spatiale Européenne (ESA) s’apprête à mettre en orbite un satellite révolutionnaire, baptisé GOCE (Mission d’étude de la gravité et de la circulation océanique en régime stable), destiné à mesurer avec exactitude le champ de gravité terrestre. Initialement prévu pour mai 2008, puis reporté, le jour J a finalement été arrêté pour le 16 mars prochain. A cette date, GOCE sera lancé à 15 h 21 (heure de Paris) sur une basse orbite par la fusée russe Rockot, depuis la base de lancement russe de Plesetsk, située à environ 800 km au Nord de Moscou. D’après l’ONERA (1), la durée de la mission GOCE est fixée à vingt mois.

D’une longueur de cinq mètres et d’une masse estimée à une tonne, ce satellite est l’aboutissement d’un long travail scientifique. En effet, pour rendre réalisables ces relevés de données gravitationnelles de la Terre, il fallut mettre au point un satellite capable d’évoluer suffisamment près de la Grande Bleue tout en s’affranchissant des perturbations dues à la présence d’une atmosphère résiduelle sur orbite terrestre basse, soit à une altitude de 260 km seulement. Pour ce faire, on l’équipa d’un gradiomètre ultrasensible, instrument dont la fonction consiste à évaluer les variations du champ de gravité. Grâce à une résolution en trois dimensions et une précision inédite, il va permettre aux scientifiques de cartographier l’intégralité des mouvements gravitationnels de la Terre.


Outre une meilleure compréhension des processus à l’œuvre à l’intérieur du globe terrestre (volcanique, sismique…), les données récoltées vont apporter un éclairage nouveau sur bon nombre d’autres domaines d’applications en lien avec l’activité gravitationnelle. Dans le cas présent, elles seront mises à profit dans l’observation des variations de la circulation océanique et du niveau des mers, deux phénomènes largement exposés aux changements climatiques.

Mais, en touchant à des sphères techniques hétéroclites comme la biosphère ou l’hydrosphère, cette mission entend aboutir, via l’interprétation des renseignements acquis, à une meilleure perception des conséquences des activités humaines sur la planète.

D’autres missions similaires sont attendues pour 2009 ; fonctionnant sur le même principe, SMOS étudiera cet été l’humidité des sols et la salinité des océans, alors que CryoSat-2 mesurera l’épaisseur des glaces à la fin de l’automne.
Cécile Cassier
Représentation GOCE © ESA

1- Office National d’Etudes et Recherches Aérospatiales.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 11 mars 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
72

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS