Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Captage et stockage du CO2 : la France s’entête
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Captage et stockage du CO2 : la France s’entête

Le tribunal administratif de Pau a finalement tranché dans l’affaire opposant des associations de protection environnementale à l’Etat et à Total, quant au premier stockage souterrain de CO2 en France. Estimant que toutes les procédures légales ont été respectées, il a condamné les associations à verser 1000 euros de frais de justice au groupe Total. Déçus par ce verdict, les membres associatifs considèrent que cette décision ne résout en rien les nombreuses questions de fond soulevées par la technique de captage et stockage du CO2 (CSC). Outre son impact environnemental et son caractère énergivore, cette dernière laisse de nombreuses incertitudes, notamment quant au transfert des responsabilités de l’exploitant au contribuable et au devenir de ces sites à risques.

Cette prise de risques est d’autant moins légitime que les bénéfices tirés de cette méthode apparaissent très aléatoires, pour ne pas dire dérisoires. En 2009, l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) estimait ainsi qu’il faudrait créer plus de 6 000 installations de CSC, présentant chacune une capacité d’enfouissement d’un million de tonnes de CO2, pour pouvoir stocker 20 % des émissions mondiale de gaz à effet de serre. A l’annonce du verdict rendu, les associations ont fait savoir qu’elles envisagent de faire appel. Elles entendent, en effet, poursuivre leurs efforts de mobilisation alors que d’autres projets fleurissent à Claye-Souilly, à Florange et au Havre. La France se distingue ainsi de l’Europe où, sur 13 projets annoncés, 6 ont d’ores et déjà été abandonnés.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 mars 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS