Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.


Fermer
Univers Nature - Actualité, ennvironnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Antarctique : plus de neige atténuerait le réchauffement local
L'éco-photo de la semaine
magasin bio qui produit ses legumes


Newsletter
+ de 150 000 abonnés

La ruche qui dit oui !
Les 5 dernières ruches ouvertes !

Chiffre Clé
· 190 000 litres d’eau potable sont perdus toutes les 5 secondes en France ·
1 300, c’est le nombre de milliards de litres d’eau potable perdus dans des fuites en France. [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Le principal prédateur du maïs s’adapte à sa ...
  2. En savoir plus sur les ampoules à LED
  3. Le GIEC ne fait plus recette
  4. Pollution de l’air intérieur, une ...
  5. Revêtements de sol écolo : y’a du choix !!

Focus Sur
maison ecologique
Une maison écolo pas comme les autres

Archives depuis 1999





Le dossier du mois
Revêtements de sol écologique
Si parfois, l’offre de produits écologiques est limitée, ce n’est assurément pas le cas pour les revêtements de sol. Il y en a pour tous les goûts et les pièces, avec des touchés très différents et des matières aussi variées que les couleurs, pour au final, des combinaisons décoratives et fonctionnelles qui n’auront de limite que votre imagination. • Les sols durs et froids - [...] Lire la suite ...


Antarctique : plus de neige atténuerait le réchauffement local

D’après une récente étude scientifique, basée sur des images satellites et des modélisations numériques, une augmentation des chutes de neige en Antarctique pourrait amortir le réchauffement climatique sur ce continent dans le futur. Selon les chercheurs (1), la hausse des températures en Antarctique entraînera des précipitations neigeuses plus importantes, lesquelles influeront sur l’albédo de la neige, c’est-à-dire sa blancheur et sa capacité à réfléchir le rayonnement solaire. Cette neige plus réfléchissante réduira l’amplitude du changement climatique au centre du continent. Les prévisions de réchauffement climatique devraient, dès lors, être revues à la baisse de 0,5 °C pour le centre du continent austral. Ces travaux sont parus le 1er juillet dernier dans la revue Nature climate change.

Cécile Cassier
1- L’équipe scientifique en question a réuni des chercheurs du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (LGGE 1, CNRS / Université Joseph Fourier Grenoble – 1) et de l’unité mixte internationale Takuvik (CNRS / Université de Laval).
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 juillet 2012 à 12:00

3034 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
bussereau
5 juillet 2012 - 0 h 00 min

Enfin une bonne nouvelle…
Dame Nature a la peau dure malgré tous les outrages qu’elle subit!


bolet satan
9 juillet 2012 - 0 h 00 min

Une bonne nouvelle, oui… alors il serait peut-être bon que Greenpeace y perce les nuages à coup d’iodure de potassium ?!?

Et pas seulement en Antarctique… en Arctique aussi ! là où les trusts pétroliers se battent pour mieux y semer le désastre écologique le plus total…comme ils en ont tellement l’habitude…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
50

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS