Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Acidification et réchauffement de la mer : un cocktail mortel
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment trouver une mutuelle adaptée à la ...
  2. Apprendre l’anglais en ligne
  3. Couper l’eau pendant le savonnage !
  4. Chaudière à basse température ...
  5. L’hiver, faut-il hiberner ou préparer le ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
USED jonathan-ybema-n29bMCHktj0-unsplash
  Comment bien chauffer sa maison ? Saviez-vous que le chauffage est l’une des plus grosses dépenses d’un foyer ? Il est donc important de se tourner vers un système économique et confortable, tout en adoptant les bons gestes au quotidien. Revoir l’isolation de son logement, utiliser la domotique, adapter la température en fonction des pièces, entretenir ses équipements… Tous ces gestes évitent d’avoir froid [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999







Acidification et réchauffement de la mer : un cocktail mortel

Certains organismes calcificateurs, comme les moules, les coquillages ou les coraux, sont capables de fabriquer une coquille ou un squelette calcaire afin de se protéger, entre autres, de l’action corrosive de l’eau de mer. De fait, ces organismes doivent désormais composer avec l’acidification croissante de l’eau de mer, résultant notamment des rejets de gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère. Mais, selon une récente étude internationale (1), cette capacité de résistance est affaiblie lorsque ces organismes sont exposés à une longue période de température anormalement élevée, supérieure à 28,5°C.

Or, certains invertébrés marins vivent déjà à une température proche de leur limite de tolérance, d’où des épisodes de mortalité massive. Dès lors, la combinaison du réchauffement de la mer Méditerranée et de l’acidification de ses eaux laisse craindre une augmentation de la fréquence des épisodes de mortalité des organismes affectés.

Cécile Cassier
1- Parue dans la revue Nature Climate Change, cette étude est, en partie, dirigée par Jean-Pierre Gattuso du Laboratoire d’océanographie de Villefranche (CNRS/UPMC).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 31 août 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS