Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » 2012 : les énergies fossiles à leur plus haut historique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




2012 : les énergies fossiles à leur plus haut historique

consommation-mondiale-charbon-gaz-petrole

Comme chaque année, la compagnie pétrolière BP (1) a publié son tableau de synthèse  des consommations et des productions énergétiques pour l’année qui vient de s’écouler. Malgré la crise économique qui touche les pays occidentaux et le développement des énergies renouvelables,  la consommation mondiale des énergies fossiles (Charbon, pétrole et gaz) a atteint en 2012 un nouveau record historique.

En 2012, le pétrole reste la source d’énergie la plus consommée sur la planète avec 89 774 millions de barils (2) par jour soit 4 130 millions de tonnes par an. Comparé à 2011, l’augmentation est de 0,9 %. La deuxième source d’énergie reste le charbon avec 3 730 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) soit une augmentation de 2,5 % par rapport à 2011. Quant au gaz naturel, la consommation se porte toujours aussi bien avec 2 987 Mtep soit une progression annuelle de 2,2 %. Ce triple record de consommation des énergies fossiles a comme lien direct une nouvelle forte augmentation des émissions de CO2 qui ont bondi de près de 2 % entre 2011 et 2012. Il est à noter que la Chine consomme maintenant, à elle seule, la moitié du charbon consommée sur la planète, avec une croissance de plus de 6 % par an.

Le protocole de Kyoto et ses bonnes résolutions semblent maintenant bien loin de la réalité des chiffres. Depuis 1997, date de la signature du protocole, les émissions mondiales de CO2 d’origine fossile sont passées de 24 359 à 34 466 millions de tonnes. Une « belle réussite » pour un accord qui était « censé » sauver la planète des affres du dérèglement climatique.

Du point de vue des énergies renouvelables, la croissance est très forte mais ne suffit pas à compenser l’appétit énergivore de la croissance économique mondiale. Ainsi, la consommation électrique d’origine éolienne affiche une progression de plus de 18 % avec 520 térawatts-heure et celle de l’énergie solaire une progression de 58 % avec 93 térawatts-heure.

Au niveau de l’énergie nucléaire, la catastrophe de Fukushima au japon a impacté fortement sur la consommation mondiale. Ainsi, la consommation est de 2 476 térawatts-heure en 2012 contre 2 653 en 2011 soit une baisse d’environ 7 % par rapport à 2011. A lui tout seul, le Japon est passé d’une consommation de 170 à 18 térawatts-heure soit une baisse de 90 %.

 

1-     BP, fait suite aux regroupements successifs entre BP, Amoco, ARCO, Castrol, puis Aral. Elle comprend un réseau constitué de 28 000 stations-service à travers le monde.

2-     Un baril de pétrole est équivalent à 159 litres de pétrole.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Michel (voir la biographie)
le 04 juillet 2013 à 09:38

95 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Edouard
4 juillet 2013 - 21 h 33 min

Ce n’est pas prêt de diminuer les énergies fossiles sont LES énergies d’avenir à grande échelle…Ce sont les seules capables d’alimenter la planète, il faut arrêter de faire rêver les gens et tenir des discours en total divorce avec la réalité : seul le gaz de shiste le charbon et le pétrole sont capables de faire tourner le monde et toutes les autres énergies sont trop chères et aujourd’hui la priorité c’est relancer l’économie DONC adopter les énergies les moins chères…seul un pays riche peut se permettre de faire le difficile…PAS NOUS.


Christophe
10 juillet 2013 - 17 h 36 min

Cher Edouard, jusqu’où êtes-vous prêt à aller? N’accusez pas ceux qui nous informent et nous alertent de « faire rêver les gens » . Au contraire. Le rêve de la toute puissance est bel et bien fini. Sauvons ce qui peut l’être en diminuant autant
que faire ce peut nos besoins énergétiques et refusons catégoriquement de sacrifier la qualité de l’eau et notre santé sur l’autel de la sacro-sainte croissance économique. Contrairement à ce que vous écrivez, la France est un pays riche et il ne s’agit nullement de « faire le difficile » mais plutôt de choisir un modèle de développement qui respecte la vie et lutte contre tout ce qui nuit à notre planète. Le modèle économique que vous tenez à relancer est voué à l’échec et nous entraîne irrémédiablement vers la catastrophe écologique. Est-ce le monde que vous voulez laisser à vos enfants? Pas nous!


fred
10 juillet 2013 - 23 h 22 min

Ne voyez-vous donc pas plus loin que le bout de votre nez ?! Vous voulez la destruction de la vie sur Terre pour seulement avoir une poignée de dollar en échange ? Quel égoïsme. Ce n’est pas parce que américains et autres sont complètement à la masse avec leur gaz de shiste qu’il faut leur emboiter le pas. Cela ne fera qu’empirer les problèmes.


pe2
11 juillet 2013 - 8 h 27 min

quand comprendra t on que l’enjeu pour la planète est la réduction du CO2, donc de la consommation des énergies fossiles? Ce jour là on redécouvrira les vertus du nucléaire… et la vraie écologie!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
717

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS