Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Viande aux hormones : l’OMC maintient la confusion
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Viande aux hormones : l’OMC maintient la confusion

Depuis le début des années 1980, l’Union Européenne a interdit l’utilisation des hormones de croissance et l’importation de viande traitée aux hormones. Le Canada et les États-Unis ont engagé en 1996 un recours contre cette interdiction auprès de l’Organisation Mondiale Commerce (OMC). Suite à cela, les deux pays ont obtenu l’autorisation d’appliquer des sanctions contre l’UE sous forme de droits de douane à concurrence de 116,8 millions de dollars. Depuis cette date, la bataille juridique et scientifique fait rage entre l’UE, les Etats-Unis et le Canada ; l’OMC jouant le rôle d’arbitre.

Ce contentieux vient de connaître un nouveau rebondissement qui semble ne satisfaire aucune des parties. D’un coté un groupe spécial de l’OMC vient de condamner les sanctions imposées par les États-Unis et le Canada sur les exportations de l’UE, mais d’un autre coté, ce même groupe estime qu’une nouvelle directive européenne sur le sujet n’est pas conforme aux accords de l’OMC.

Cette nouvelle communication de l’OMC permet aux deux blocs de « crier victoire » sur la partie qui les arrange, tout en se réservant le droit de faire appel sur la partie qui leur est défavorable.

Cette nouvelle étape devrait tout de même permettre aux consommateurs européens d’être, encore pour quelque temps, exemptés de consommation de viandes aux hormones. Le bénéfice de la lourdeur des procédures administratives de l’OMC en quelque sorte.

Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
tseparis
12 avril 2008 - 0 h 00 min

si le pire advenait et que l’Europe soit contrainte par le poids des amendes, les européens devraient avoir la sagesse de réduire leur consommation carnée à la production locale, voire même à la supprimer entièrement…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS