Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Un phtalate très utilisé réduit la fertilité des hommes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un phtalate très utilisé réduit la fertilité des hommes

De par leur capacité à assouplir le plastique, les phtalates sont présents dans de nombreux de produits de consommation courante (peintures, détergents…). Si leur impact sur les fonctions de reproduction est avéré chez le rat, ils sont également soupçonnés de nuire à la fertilité humaine en tant que perturbateurs endocriniens. Publiée dans la revue Human Reproduction, une étude a confirmé l’influence des phtalates sur la reproduction humaine. Selon celle-ci, des testicules humains exposés in vitro au DEHP, un phtalate largement répandu, et son métabolite actif (MEHP) produisent 30 % de moins de testostérone que des testicules non exposés.

Selon les chercheurs, issus de l’Inserm (1), la dégradation de la qualité du sperme observée apparaît à des doses équivalentes à celles retrouvées chez des personnes normalement exposées. Bien que la Commission européenne ait interdit l’usage du DEHP dans les jouets et articles pour enfants, « il a été et est encore tellement utilisé qu’il est présent partout dans l’environnement, l’air, l’eau, la nourriture », estime Bernard Jégou, responsable de l’étude.

Cécile Cassier
1- Institut national de la santé et de la recherche médicale.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 avril 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
dieselstop
14 avril 2012 - 0 h 00 min

Si l’Homme devient complétement stérile, quel soulagement pour notre planète. La connerie aura atteint son paroxysme, la boucle bouclée, l’arroseur arrosé, le destructeur enfin détruit!


Kristine
14 avril 2012 - 0 h 00 min

Tout-à-fait d’accord dieselstop !


Bens
14 avril 2012 - 0 h 00 min

Votre commentaire nous le confirme : vous faites partie de ce que l’écologie politique produit de plus -TUUUT-  !
Un jusqu’auboutisme teinté de haine pour l’autre. L’écologie n’est finalement qu’un prétexte pour déverser votre mal de vivre sur les autres citoyens – c’est bien connu, l’enfer c’est les autres.

Si vous ne l’aviez pas remarqué, on n’a jamais rien construit sur la haine et un état d’esprit négatif. Votre réflexion est contreproductive car elle va dans le sens contraire du mouvement écologique, qui demande écoute et entraide, et non détestation et violence verbale gratuite.

Bon vent tout de même.


fred
15 avril 2012 - 0 h 00 min

Ce que vient d’écrire dieselstop s’apparente plutôt à de l’ironie ou à de l’humour noir. Enfin moi, c’est tout ce que je vois dans son message. C’est fou comme les interprétations peuvent être différentes suivant les personnes…
@ dieselstop: elle était un peu facile celle-là, mais je suis sûr vous pouvez faire mieux.
@ Bens: don’t worry, be happy !


opaque
15 avril 2012 - 0 h 00 min

j’ai rêvé que je faisais l’amour avec une poupée gonflable sur un yacht en résine naviguant sur les vortex de déchets plastifiés du pacifique… ensuite nous nous sommes mariés à las végas (robe de la mariée en lycra: très sexy) et nous avons eu de beaux enfants en PVC sans phtalates,ce qui explique sans doute pourquoi ils sont restés un peu psycho-rigides.
En me réveillant, j’ai réalisé que je dormais sur un matelas en laine, dans des draps en coton bio et un pyjama en chanvre: comment voulez vous que mes rêves se réalisent dans un tel accoutrement !?


conapol
15 avril 2012 - 0 h 00 min

@Bens
Le commentaire de dieselstop est précisément le contraire de l’écologie politique qui est viscéralement anthropocentriste et dont l’intérêt pourl’environnement n’existe qu’en fonction de l’intérêt humain. Un intérêt bien mal compris d’ailleurs puisqu’il est évident qu’une diminution drastique de la démographie humaine est la seule voie vers la sauvegarde de l’espèce qui vous tient tant à coeur.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
46

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS