Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Tour d’horizon sur les métiers les plus exposés à l’amiante
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Tour d’horizon sur les métiers les plus exposés à l’amiante

Le 15 mai 2009, la Direction générale du travail a saisi l’Anses (1) afin qu’elle réalise une synthèse des connaissances scientifiques et techniques, aux niveaux national et international, sur les expositions professionnelles à l’amiante. Destiné à optimiser le dispositif de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante (CAATA), ce compte-rendu visait à identifier les métiers conduisant à une forte exposition à l’amiante ainsi que les métiers dont l’exposition à l’amiante est à l’origine du développement de maladies professionnelles. Trois classes d’exposition ont été retenues. On parle d’exposition directe lorsque la personne déclare manipuler des matériaux contenant de l’amiante (MCA), ou que l’expert considère que la manipulation de MCA est quasi obligatoire dans l’emploi. L’exposition est dite indirecte lorsqu’une personne ne manipulant pas de MCA peut y avoir été exposée en raison d’un travail effectué à proximité de personnes en manipulant. Enfin, en cas d’exposition passive, la personne est exposée aux fibres d’amiante uniquement à cause de la présence de MCA dans les locaux (plafonds, murs…).

Sans surprise, l’étude montre clairement une exposition à l’amiante des métiers du secteur du bâtiment et des travaux publics. Certains métiers d’artisans ont également été identifiés comme terrains favorables à l’exposition à l’amiante. Ils incluent notamment, par ordre décroissant, les électriciens, les tôliers-carrossiers d’automobiles, les plombiers, les couvreurs, les chauffagistes, les maçons, les plâtriers, les peintres, les menuisiers charpentiers et les mécaniciens réparateurs automobiles. Présentant des niveaux d’exposition notables, diverses classes de professions ne peuvent pas être affiliées à un secteur en particulier. Ainsi, un manœuvre ou un électricien peut aussi bien avoir exercé dans un établissement de fabrication de produits en amiante-ciment que dans un secteur industriel peu ou pas exposant.

Selon le rapport, l’interdiction de l’amiante en 1997 (2) a eu un impact sur les niveaux d’exposition aux fibres d’amiante et sur les catégories de métiers et secteurs exposés. Passée cette date, on constate, en effet, une diminution des concentrations moyennes des fibres d’amiante dans les atmosphères de travail de certains secteurs jusqu’alors fortement exposants. Ceci s’explique notamment par le démantèlement ou la prise en charge des postes de travail rapidement identifiés comme exposants (métiers de la transformation à chaud, de la fabrication de produits amiantés, etc.). En revanche, dans les métiers dits « génériques », tels que les tuyauteurs et les électriciens, la détection de la présence d’amiante n’est pas aussi évidente, d’où une diminution de l’exposition aux fibres d’amiante moins prononcée.  

Le rapport conclut ainsi que les niveaux d’exposition à l’amiante et leur relation apparente avec des pathologies, telles que les plaques pleurales et les mésothéliomes (ou plus clairement les cancers de la plèvre), classent certains métiers comme manifestement exposants à l’amiante (tôliers-chaudronniers, soudeurs et oxycoupeurs, etc). Bien que non exhaustive, cette étude souligne la nécessité de faciliter l’accès au suivi post-professionnel en France des personnes ayant été exposées professionnellement à l’amiante. Les experts appellent également à « un état des lieux poussé des métiers de l’administration publique ayant amené à une exposition à l’amiante ».

Cécile Cassier
1- Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.  

2- NDLR : Alors que le caractère cancérigène de l’amiante était déjà souligné par le Parlement européen en janvier 1978 et que des alertes avaient été données dès 1906, la France a très longtemps protégé la filière de l’amiante. Ce scandale est tel que même le très sage Sénat a publié un rapport mettant en avant la responsabilité de l’Etat de façon non équivoque, soulignant de plus que l’ampleur du drame est telle que 27 à 37 milliards d’euros devront être trouvés dans les vingt ans à venir pour la prise en charge des victimes de l’amiante.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 juin 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
58

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS