Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Toujours pas de pandémie pour l’OMS, bien que…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Toujours pas de pandémie pour l’OMS, bien que…

8 829… C’est le nombre de cas de grippe A/H1N1 que recensait officiellement l’OMS ce matin, dans quarante et un Etats, à l’ouverture de son assemblée à Genève, au siège des Nations Unies. Néanmoins, de grandes disparités distinguent les pays, l’Amérique du Nord restant de très loin la zone géographique la plus touchée (Etats-Unis : 4 714 cas/Mexique : 3 103/Canada : 496). Après ces pays, le Japon est l’Etat officiellement le plus touché, suite à une flambée de cas enregistrés en l’espace de quelques jours (125 cas), dont une majorité ne faisant pas suite à un voyage. Autrement dit, comme en Espagne et en Angleterre, le Japon a identifié des cas de transmission autonome, justifiant théoriquement, selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé, le passage en phase 6, dite pandémique. Or malgré la ‘violence’ de l’évolution au Japon, et le risque reconnu d’une possible mortalité supérieure du A/H1N1 à l’avenir, l’OMS se refuse toujours à déclencher le seuil d’alerte 6…

Il est vrai qu’un peu partout sur la planète, les financiers commencent à s’inquiéter, de plus en plus ouvertement, des effets que pourrait avoir la première pandémie mondiale du XXIe siècle, sur l’économie. Dans ce cadre, l’OMS fait montre d’une belle maîtrise de la prévention, estimant qu’à ce jour ‘aucune restriction aux voyages n’est recommandée’… Etonnant quand on sait que, mise à part l’Amérique du Nord, tous les premiers cas de contamination diagnostiqués en Europe, Asie, Amérique du Sud et Océanie, proviennent soit du Mexique, soit du Canada, soit des USA. Un constat d’autant plus surprenant qu’aux Etats-Unis, hormis la pause du week-end, l’épidémie va bon train, avec plusieurs centaines de cas supplémentaires chaque jour.

Parallèlement, la première journée de l’assemblée mondiale de l’OMS a vu le Dr Chan, président de l’organisation, déclarer que ‘Nous avons toutes les raisons de craindre une interaction du nouveau H1N1 avec d’autres virus’. Soulignant qu’il ne fallait ‘… jamais oublier que le H5N1 (le virus de la grippe aviaire au taux de mortalité très important, N.D.L.R.) est établi dans plusieurs pays’, elle considère que ‘Personne ne peut dire comment le virus de la grippe aviaire se comportera en présence d’un nombre important de personnes contaminées par le nouveau H1N1′.

Cela dit, l’apparente facilité de propagation du virus via l’aviation soulève toujours autant de questions sur le nombre de cas réels, le magazine américain Science révélant de son côté une étude qui mettait en avant quelque 23 000 personnes contaminées pour le seul Mexique.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 18 mai 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
olivier
21 mai 2009 - 0 h 00 min

Voilà les chiffres actuels : 10 000 cas DANS LE MONDE pour 80 décès soit un taux de mortalité de 0.008 % !
Pourquoi fait-on tant de flan sur cette nouvelle forme de grippe ?
(d’après chiffres AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hjr5Jspbu5PpOTljTl0LoJCH3zZw )
Je crois q’une fois de plus, les médias se rabattent sur ce qu’ils peuvent pour faire du sensationnel et captiver leur audience sans apporter TOUS les éléments qui permettraient de RELATIVISER un peu,non ?


tomate
21 mai 2009 - 0 h 00 min

Patience … Patience !!!

De vraies pandémies arrivent. Des noms :

1/ CRISIS RELOADED : d’ici à octobre 2009 …ATTENTION , CA VA SECOUER TRES FORT : S’il vous reste quelques M2 de terrain —> retourner le terain… ET PLANTER, SEMER , REPIQUER : Vous allez devenir les fournisseurs de produits alimentaires végétaux d’une part significative de la population à compter de l’hiver prochain… et pour de nombreuses années.
2/ VECTEURS : Rongeurs, notamment pour le grand retour de la peste , via le bacile de YERSIN : Merci les « ONG » irrégulières. Aux dernières nouvelles, la péninsule IBERIQUE, l’ITALIE, et LA SERBIE seraient les nations « accueillantes » …



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS