Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Suspension du vaccin DTPolio à cause de cas d’allergies à la hausse
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Suspension du vaccin DTPolio à cause de cas d’allergies à la hausse

La vaccination n’est pas un acte anodin. Elle consiste à introduire dans l’organisme un principe actif qui lui est étranger, dans le but de stimuler une réaction immunitaire contre une maladie infectieuse. A ce titre, chaque organisme étant différent, les réponses à une vaccination de groupe sont variées et peuvent aller jusqu’à des réactions allergiques. Aussi, pour pouvoir être homologué, et donc commercialisé, un vaccin ne doit pas dépasser un seuil donné de manifestations allergiques, ni présenter de risques importants pour la santé du receveur.

Cela dit, comme pour toutes les substances médicamenteuses, malgré les multiples tests en amont, aucune homologation n’est définitive et des suspensions ou retraits de commercialisation peuvent être prononcés en fonction des réactions enregistrées sur le terrain. C’est ce qui vient d’arriver pour le vaccin DTPolio de Sanofi Pasteur, suspendu de commercialisation en raison d’une importante augmentation du nombre de manifestations allergiques qu’il cause depuis le début de l’année.

Selon l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS), l’évolution a été favorable dans l’ensemble des cas signalés, néanmoins la cause de l’augmentation n’a pas pu être identifiée à ce jour.

En conséquence, jusqu’à présent recommandé en rappel chez les enfants âgés de 6 ans pour la prévention de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite, ce vaccin n’est plus disponible depuis hier, tandis que les personnes qui en ont en leur possession sont invitées à le rapporter à leur pharmacien. Toutefois, pour ceux qui souhaitent effectuer ce rappel non-obligatoire, à la place du DTPolio les autorités sanitaires recommande le Revaxis.

D’autre part, l’AFSSAPS recommande aux parents dont les enfants viennent d’être vaccinés de se rapprocher de leur médecin en cas d’apparition de manifestations allergiques (urticaire, gonflement du visage, difficultés respiratoires), sachant qu’au-delà de 24 heures, ce type de manifestation n’est pas attendu.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
15 juin 2008 - 0 h 00 min

La vaccination c’est l’art de rendre malade les gens pour pouvoir ensuite les soigner ( mais pas les guérir )Ca c’est du bizness !


joëlle
16 juin 2008 - 0 h 00 min

Biznes, biznes…D’autant plus qu’en belgique, il est obligatoire de vacciner son enfant plusieurs fois et pour plusieurs maladies pendant son enfance. Même si on est contre les vaccins.
Il me semble d’ailleurs que Pasteur lui-même a décrié les vaccins à la fin de sa vie.


Linotte
16 juin 2008 - 0 h 00 min

… et aux frais de la « princesse ».
C’est-y pas beau ça ?


kasha5
17 juin 2008 - 0 h 00 min

quand cessera-t-on de nous maintenir dans la peur pour financer ces cochonneries?? dans ma région, le forcing est fait à cause des cas de méningites de plus en plus répandus et on ne peut même pas choisir de faire simplement les vaccins « obligatoires », tout est en association!! l’ordonnance (« oubliée » dans mon sac) que j’ai pour mon fiston est justement l’injection pasteur!!! si rien n’est au moins lmarqué sur le carnet de santé, c’est poursuites judiciaires assurées et le médecin ou pédiatre refusent de signer un papier les engageant à assumer leurs responsabilités en cas de maladie consécutives aux vaccins! vive le pays de la liberté!!!!soit on ment pour avoir la paix, soit on va derrière les barreaux!!!


fée
19 juin 2008 - 0 h 00 min

J´ai apprécié tous les commentaires précédents et je ne citerai que le livre « la mafia médicale » de Ghislaine Lanctot, québecoise, femme médecin courageuse et intègre qui n´hésite pas à faire la lumière sur le fonctionnement du système médical. Elle a d´ailleurs été raillée de l´Ordre des Médecins au Québec!!!
En quittant le troupeau de mouton on prend des risques m ais c´est la seule possibilité pour faire bouger les choses établies.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
71

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS