Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Sécheresse et conflits plongent la Corne de l’Afrique dans la famine
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Sécheresse et conflits plongent la Corne de l’Afrique dans la famine

En raison de conflits et d’une sécheresse exceptionnelle, plus de 11 millions de personnes sont dans une situation de grave insécurité alimentaire dans la Corne de l’Afrique. Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), le besoin d’assistance concerne plus de 4,5 millions de personnes en Ethiopie, 2,5 millions en Somalie, entre 3 et 3,5 millions au Kenya et plus de 120 000 individus à Djibouti. La sécheresse et les conflits ont déplacé plus de 1,46 million de personnes en Somalie. Selon le Fonds des Nations pour l’enfance (UNICEF), plus de 480 000 enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère et environ 1, 64 million d’enfants et de femmes enceintes et allaitantes souffrent de malnutrition aiguë modérée.

Face à l’ampleur de cette crise, les autorités kenyanes ont décidé d’ouvrir une extension au camp de réfugiés surpeuplé de Dadaab, situé au Kenya, à environ 80 kilomètres de la frontière somalienne. Etabli en 1991 avec une capacité d’accueil initiale de 90 000 personnes, Dadaab est un complexe de trois camps contigus, d’une superficie de 50 km². Le site avait été officiellement déclaré plein en 2008. Pourtant, à l’heure actuelle, 1 300 réfugiés somaliens continuent de rallier Dadaab chaque jour. Si l’on tient compte des personnes vivant à l’extérieur du camp, le nombre de réfugiés somaliens dans et autour du camp avoisine les 380 000 personnes. Jusqu’à cinq familles se partagent une parcelle de terrain prévue pour une seule famille. Il représente aujourd’hui l’un des camps de réfugiés les plus congestionnés et les plus reculés du monde.  

Josette Sheeran, directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), s’inquiète de la fréquence accrue des épisodes de sécheresses dans la Corne de l’Afrique. De fait, pendant plusieurs années, les communautés récupéraient l’eau des pluies régulières pour parer aux sécheresses occasionnelles. Mais elles doivent désormais apprendre à vivre dans un état de quasi-constante insécurité alimentaire, dû au manque d’eau. S’il est vital de fournir une aide alimentaire immédiate, la directrice du PAM insiste également sur la nécessité de renforcer la résistance des communautés locales aux sécheresses récurrentes et d’investir dans des solutions durables de lutte contre la faim.

Dans cette région du monde, les prix des denrées alimentaires ont fortement augmenté. Au Kenya, les prix des céréales ont augmenté entre 30 et 80 % au dessus de la moyenne des cinq dernières années. En Éthiopie, on a constaté une augmentation des prix des denrées alimentaires de 45 % en juin 2011.

Pour l’heure, l’aide humanitaire d’urgence s’organise. Ainsi, l’UNICEF a récemment acheminé des fournitures et du matériel humanitaire dans la ville de Baidoa, en Somalie, y compris de la nourriture thérapeutique pour traiter les enfants sévèrement malnutris, ainsi que du matériel pour l’eau et l’assainissement. C’est la première fois depuis juillet 2009 que les Nations Unies ont accès à cette zone, les groupes armés ayant autorisé l’accès de l’humanitaire en raison de l’état d’extrême urgence. Le 12 juillet dernier, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exhorté les gouvernements à contribuer à l’appel humanitaire d’urgence de 1,6 milliard de dollars pour venir en aide aux millions de personnes affectées dans la région. Un premier vol humanitaire est arrivé, le 17 juillet, à Nairobi, la capitale du Kenya. Il a livré plus de 100 tonnes de matériels humanitaires destinés au camp de réfugiés de Dadaab et à d’autres sites en Ethiopie, totalisant plus de 430 000 réfugiés.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
21 juillet 2011 - 0 h 00 min

Les ONG tentent de donner l’alerte depuis le mois d’avril. Le PAM et la FAO depuis le mois de mai. Les conflits dans la Corne de l’Afrique, le simple pekin n’y peut pas grand chose mais exercer des pressions sur leurs gouvernements respectifs pour qu’ils aident dès le mois de mai ces populations en péril étaient possible. Mais le pékin préfère s’intéresser aux frasques de DSK ou au mariage monégasque. Que pèse la vie de 12 millions de personnes face aux paillettes et aux détails croustillants? Peanuts.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
28

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS