Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Retour en arrière sur le perchloroéthylène des pressings
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Retour en arrière sur le perchloroéthylène des pressings

Toxique pour le système nerveux, les reins et le foie, le perchloroéthylène a été classé cancérigène probable par le CIRC (1). Sa nocivité est reconnue depuis au moins 10 ans. Pourtant, il est encore largement utilisé dans les pressings pour le nettoyage à sec, excepté dans certaines enseignes telles que Séquoia Pressing. En avril 2012, le ministère de la santé a adopté des mesures pour limiter l’exposition au perchloroéthylène, dont son interdiction immédiate dans les nouvelles installations et la fermeture de celles exposant les riverains à un seuil supérieur à 1250 µg/m3 (2). Mais un récent projet d’arrêté du ministère de l’écologie remet en question ces avancées.

D’après ce texte, tout exploitant de pressing achetant un équipement de nettoyage à sec au perchloroéthylène jusqu’à la date limite du 1er janvier 2013 pourra l’utiliser pendant 15 ans. A l’origine de ce revirement, les professionnels du secteur ont invoqué des délais d’application de l’interdiction du perchloroéthylène trop courts, menaçant les 5000 pressings et blanchisseries de France. Robin des Bois demande au ministère de l’écologie d’annuler les prolongations prévues jusqu’en 2028. Le perchloroéthylène étant très volatil et inodore jusqu’à 6000 µg/m3 d’air, l’ONG recommande aux riverains de pressings d’exiger des syndics d’immeubles et de copropriétés des analyses de l’air intérieur. Enfin, certaines alternatives, comme l’éther de glycol, ne constituent pas des substituts sains et durables.

Cécile Cassier
1- Centre International de Recherche contre le Cancer.

2- microgrammes par m3.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 03 juillet 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
bussereau
5 juillet 2012 - 0 h 00 min

Après tout, si les exploitants de pressings veulent perdre leur vie à la gagner, c’est leur choix le plus strict.
SUGGESTION: essayons de ne pas mettre trop souvent les pieds dans ces lieux empoisonnés, et ne pas habiter trop près…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
48

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS