Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Rembourser les médicaments selon leur efficacité : fausse bonne idée ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Rembourser les médicaments selon leur efficacité : fausse bonne idée ?

Jean-Martin Cohen-Solal, directeur général de la Mutualité française, aurait récemment exprimé le souhait de voir les mutuelles fixer leurs remboursements en fonction de l’efficacité des médicaments. Bien qu’ayant dénoncé à diverses reprises les prescriptions excessives de médicaments à faible efficacité mais dont les coûts pèsent lourdement sur les dépenses de santé, l’association des consommateurs UFC-Que Choisir s’est pourtant opposée à cette mesure. Pour le collectif, cette dernière exclut la collaboration des médecins, pourtant jugés seuls à même d’influer notablement sur la prescription médicamenteuse. De fait, « il est d’abord impérieux de revisiter l’accès des médecins à une information plus impartiale et indépendante de l’industrie pharmaceutique », incluant notamment les pratiques médicales naturelles, encore largement marginalisées, telles que l’homéopathie. Aussi, en se focalisant sur les consommateurs, cette nouvelle mesure fermerait les yeux, une fois de plus, sur les véritables causes de ces dysfonctionnements que sont l’irrationalité de certaines prescriptions et l’augmentation des dépenses de médicaments.

Ainsi, outre le désintérêt face à l’automédication en cas de maux bénins déjà constaté dans le cadre des remboursements des mutuelles, cette proposition, si elle devait devenir effective, réduirait encore la transparence à destination des consommateurs quant aux montants et aux conditions des remboursement appliqués. Au final, un tel projet pourrait se traduire par une baisse des prestations de remboursement, sans impact sur les mécanismes de prescription.

Dernier point important souligné par Que Choisir, nulle mention n’est faite quant à l’usage qui sera fait des sommes ainsi économisées par les mutuelles, ni si celles-ci auront une incidence sur les montants des cotisations ou sur un meilleur remboursement des médicaments à l’efficacité attestée. Un détail non négligeable alors que les mutuelles couvrent plus de la moitié de la population française.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 août 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
26 août 2010 - 0 h 00 min

Sachant que chaque individu réagit de manière différente aux médicaments, y compris ceux dont l’efficacité est démontré depuis longtemps, pour économiser encore plus, il ne reste plus qu’à proposer de rembourser en fonction des réactions de chacun. La boucle sera bouclée et l’imbécilité ignominieuse aura atteint un nouveau seuil. Quel sera le prochain?


tseparis
31 août 2010 - 0 h 00 min

Tout à fait d’accord avec Marseille42.
Je note qu’une fois de plus on continue d’insinuer que l’homéopathie ne serait pas efficace… alors que la plupart des produits homéo sont déjà peu ou pas du tout remboursés grâce aux bons services du  » dr Kouchner »..
mais qui mesurera l’efficacité des médicaments ? Il n’existe actuellement absolument aucun retour sur traitement. Cette mesure sera donc encore une fois totalement subjective.
Il est vrai que le client idéal pour les mutuelles est celui qui cotise sans jamais demander de remboursement de soins…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS