Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Procès raisins et pesticides : l’arroseur arrosé !
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Procès raisins et pesticides : l’arroseur arrosé !

En novembre dernier, le MDRGF (1), allié à 4 autres associations européennes, rendait publics les résultats d’une étude mettant en évidence que 99,2% des échantillons de raisins achetés dans diverses grandes surfaces étaient contaminés par des pesticides (en moyenne 6,5 substances différentes par échantillon). Face à cette publication, la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table (FNPRT) avait assigné en justice le MDRGF pour dénigrement du raisin de table et demandait une somme de 500 000 € de dommages et intérêts …

Hier, le tribunal a rendu son verdict et débouté la fédération des producteurs de raisins de table. Considérant que la méthodologie suivie dans l’étude avait été présentée de manière détaillée et que les résultats n’avaient pas été dénaturés, le tribunal a rejeté les demandes en dommages et intérêts. Par ailleurs, la FNPRT est condamnée pour procédure abusive, notamment parce que la date de publication de l’étude correspondait à la fin de la saison de commercialisation du raisin. A ce titre, elle devra verser au MDRGF 1€ de dommages et intérêts pour procédure abusive, ainsi que 2000 € pour le remboursement des frais de justice occasionnés.

Pour François Veillerette, du MDRGF, ce jugement ‘… légitime totalement le travail du MDRGF et notre droit à réaliser et publier des résultats d’analyse de pesticides contenus dans des produits alimentaires. Il s’agit d’une victoire importante pour la liberté d’expression et pour les droits des contre pouvoirs en général dans ce pays.’

Pascal Farcy
1- Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
13 février 2010 - 0 h 00 min

Si on les laissait faire, les producteurs et les grandes surfaces nous vendraient des pesticides purs à consommer à la petite cuillère en prétendant que c’est bon pour la santé (c’est déjà un peu le cas d’ailleurs…) et que ça crée de l’emploi.
Non-contents d’avoir pourri les sols avec leurs saloperies il faut en plus qu’ils nous empoisonnent et qu’on leur dise merci.


corsica
14 février 2010 - 0 h 00 min

le réchauffment climatique occupe de monde et ça évite qu’on s’interesse à de choses plus graves pour l’humanité : les pesticides et la chimie! c’est une bombe à retardement pour nos enfants. prenez le cas du round up (glyphosate)la molécule se dégrade dans une seconde molécule qui elle ne se dégrade pas! ça va donner quoi ces milloiers de tonnes qu’on continue de verser dans les sols et l’eau????? hypochrisie des pouvoirs publics, honte à vous qui fermez les yeux, vous en creverez……


cuicui
14 février 2010 - 0 h 00 min

J’ai le pénible souvenir d’une colite tenace( coliques initerrompues, inflamation du colon) qui a résisté 2 ans , après l’absortion de raisins de table avalés sans ètre rincés.Depuis je les rince bien…….


hysope
14 février 2010 - 0 h 00 min

C’est sur combattre les pesticides ne conduit qu’a aller acheter des produits bio dans un hyper marché. Le niveau écologique du produit, on s’en tape ! On peut par exemple allés le chercher en gros kat kat, le tous en provenance par avion du Chili.
Hein ? Cela ne remet pas grand chose en compte dans son quotidien ?
Une bonne conscience… pour mon bien être…
Laissez chacun défendre ses causes qui l’anime !
Ouvrez-vous a une vision systémique !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
42

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS