Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Près de 10 millions de jeunes risquent une perte partielle ou totale de l’ouïe
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Près de 10 millions de jeunes risquent une perte partielle ou totale de l’ouïe

Qui ne s’est jamais entendu dire « baisse le volume ou tu vas devenir sourd » ? Si ce raccourci peut paraître un peu expéditif de prime abord, il n’est pourtant pas si éloigné de la vérité. Comme le souligne l’Association Journée Nationale de l’Audition pour l’Information et la Prévention dans le domaine de l’Audition (JNA), les nuisances auditives et leurs conséquences à plus ou moins long terme restent largement minorées. En France, plus de six millions de personnes souffriraient de problèmes d’audition. Considérés comme les personnes à la fois les plus concernées et les moins informées, les jeunes sont aujourd’hui exposés à des niveaux sonores de plus en plus élevés. La faute en incombent notamment à l’explosion des ventes des baladeurs numériques et autres lecteurs MP3, aux bruits associés à certaines activités de loisirs ainsi qu’à la fréquentation des discothèques. On estime qu’à l’heure actuelle quelque 50 à 100 millions de personnes au sein de l’Union européenne utilisent quotidiennement des baladeurs numériques.

Menée du 9 au 14 février 2010, l’enquête nationale JNA–Ad’hoc Research, baptisée « Baladeurs numériques : quels risques pour l’audition ? », a prospecté auprès de 1000 jeunes âgés de 12 à 25 ans afin d’évaluer leur conscience face au risque de troubles auditifs. D’après cette étude, la durée d’écoute quotidienne d’un baladeur numérique par les jeunes est de 1h38, dont une heure en continu, et dépasse les deux heures pour la tranche d’âge 15-17 ans. Sur l’ensemble des individus interrogés, 20 % reconnaissent écouter leur baladeur numérique à forte puissance. Plus inquiétant, il apparaît que ceux qui écoutent leur baladeur le plus longtemps sont également ceux qui l’écoutent le plus fort.

Du point de vue des répercussions de telles pratiques sur le système auditif, quatre jeunes sur dix reconnaissent avoir déjà ressenti des bourdonnements dans la tête ou des sifflements dans les oreilles après l’écoute du baladeur ou en sortant de discothèque. Sur la seule tranche d’âge 18 – 25 ans, 63 % ont déjà été sujets aux acouphènes (1).

Illustrant la carence qui sévit actuellement en matière d’information et de prévention, seulement un tiers des jeunes interrogés a été informé des dangers relatifs à l’utilisation de baladeurs numériques via des campagnes nationales visibles à la télévision, sur Internet et dans les établissements scolaires. Et, si les deux tiers affirment savoir que le niveau sonore limite d’écoute sonore ne présentant aucun risque est de 80 décibels, 69 % ne savent pas ce que représentent exactement les décibels. Toutefois, à en croire les conclusions de l’enquête, 87 % des participants se déclarent prêts à changer de comportement. Il est à espérer que cette résolution se traduise dans les faits alors que, d’après le rapport du Comité Scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux, près de 10 millions des jeunes ayant écouté leur baladeur à plein volume plus d’une demi-heure par jour pendant cinq années risquent une perte partielle ou totale de l’ouïe.

Attendu le 11 mars prochain, la 13e journée Nationale de l’Audition aura pour objectif d’accélérer la prise de conscience sur l’émergence de troubles auditifs notamment liés aux baladeurs, en invitant les mordus des écouteurs à mettre leur appareil sur mode silencieux ce jour-là.

Cécile Cassier
1- Dysfonctionnements du système auditif, les acouphènes se traduisent par des sifflements et des bourdonnements en l’absence de bruits extérieurs. Ils peuvent être de nature occasionnelle, intermittente ou chronique.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 03 mars 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
34

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS