Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Près d’une personne sur six souffre de la faim en 2009
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Près d’une personne sur six souffre de la faim en 2009

’1,02 milliard’, tel est le nouveau chiffre de la faim dans le monde. Ce triste record fait suite à un précédent de 963 millions en décembre 2008.

Depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, la courbe descendante du nombre de personnes souffrant de la faim s’est inversée quasiment dans toutes les régions, à l’exception de l’Amérique latine et des Caraïbes. Mais les crises, alimentaire et énergétique, qu’a connues le monde durant la période 2006-2008, associées à la crise économique actuelle, ont vu les prix des aliments et de l’énergie augmenter très fortement quand les revenus commençaient à chuter. En conséquence, fin 2008, dans les pays en développement, les prix des denrées alimentaires étaient encore 24 % supérieurs à ceux de 2006 et 33 % par rapport à 2005. Or, dans ces pays, crise économique oblige, la forte réduction des fonds envoyés par les migrants a causé une chute des revenus des ménages, tandis que le niveau de l’aide internationale s’est fortement réduit…

Selon la FAO, les premières victimes de cette situation sont les pauvres des zones urbaines. On pourrait ainsi assister au retour de plusieurs millions d’entre eux vers les zones rurales, aggravant plus encore la situation des campagnes. En effet, les victimes de la faim et de la pauvreté sont paradoxalement des petits agriculteurs, pour l’essentiel.

Aujourd’hui, selon les projections de la FAO, la conjoncture est telle que le nombre des victimes de la faim devrait encore augmenter d’environ 11 % d’ici la fin de l’année. Face à la gravité de la situation, comme à l’accoutumée, Jacques Diouf, le directeur général de l’organisation, a lancé un nouvel appel aux dons et à l’action, estimant que ‘Les investissements dans l’agriculture doivent être largement augmentés car, pour la majorité des pays pauvres, la bonne santé de ce secteur est fondamentale pour surmonter la pauvreté et la faim, et constitue aussi une condition préalable à la croissance économique générale’.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 juin 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jackie
21 juin 2009 - 0 h 00 min

le végétarisme est la seule réponse à cette crise mondiale, mais pour ça il faut comprendre le pourquoi et le comment et cesser de penser à son petit plaisir gustatif jouissif de la viande qui est, de plus, issue de la souffrance innommable des animaux de boucherie! la famine dépend de notre responsabilité respective; cessons de pleurer et préférons notre assiette vidée de la souffrance des autres: animaux et humains!


Cris
22 juin 2009 - 0 h 00 min

Contribution de jackie: « le végétarisme est la seule réponse à cette crise mondiale »

Non ce n’est pas la seule. Sur ce sujet (comme sur bien d’autres), il n’y a pas une seule réponse à donner mais au contraire une multitude.
Je suis bien de ton avis que l’élevage est une cause majeure de la famine humaine (et du réchauffement climatique (par émission comme par déforestation), et de la pollution, et da la destruction des sols arables…)
Je suis encore de ton avis, pour dire que l’intérêt gustatif ou vénal ne devrait pas primer sur l’intérêt majeur (souffrance, mise à mort) de millions d’êtres sensibles (sentients).

Par contre le végétarisme n’est pas la seule réponse à donner. Je conviens volontier que c’est le plus important pour réduire l’epreinte écologique moyenne par personne et donc permettre à plus d’humains de bouffer correctement à partir d’une quantité de ressources (surface, eau…) donnée.
Seulement ça ne doit pas occulter, par exemple, la problématique de l’énergie pour les transports. Il faut poser la question des agro-carburants ainsi que celle des choix en matière de transport.
Les questions d’engrais industriels vs compostage ; semences adaptées localement ou standardisées, SRI, terra-preta, spiruline…

Surtout le mode de production alimentaire se conjugue avec la question démographique. Ce qui est nécessaire pour nourrir chacun doit être multiplier par les bouches à nourrir.
Aucune de ces deux question ne peut être poser individuellement. Aucune d’ailleurs n’est plus importante ou urgente que l’autre, puisqu’elles sont le facteur l’une de l’autre.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
24

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS