Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Première contamination par le chikungunya en France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Première contamination par le chikungunya en France

Après avoir réalisé un prélèvement sanguin sur une personne atteinte du virus du chikungunya suite à un séjour à la Réunion, une infirmière libérale de Nîmes a été à son tour contaminé.

L’information a été révélée ce jour par le ministère de la Santé, qui précise que l’infirmière a développé les symptômes cliniques de la maladie fin janvier, mais qu’aujourd’hui, après un arrêt de travail, elle a pu reprendre son activité.

Concernant la cause de la contamination, malgré la présence en France du moustique Aedes albopictus vecteur de la maladie, la probabilité d’une piqûre par un représentant de l’espèce en métropole est très peu probable, d’une part parce qu’en janvier son activité est très peu probable et d’autre part parce qu’il n’a pas encore colonisé la région de Nîmes. Pour ces raisons, le ministère ne retient que 2 hypothèses à la contamination par le chikungunya : une piqûre par un moustique rapporté de la Réunion, dans les bagages de son patient, ou un accident lors du prélèvement sanguin.

Cette dernière possibilité soulève une autre interrogation : la maladie peut-elle se transmettre par voie sanguine ?

A ce stade, quoi qu’il en soit, le ministère rappelle ‘l’importance des précautions habituelles que doivent suivre les professionnels de santé lorsqu’ils pratiquent des prélèvements sanguins, notamment le port de gants’, tandis que l’Institut de veille sanitaire a été mandaté pour ‘conduire sans délai une enquête de contamination’.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 30 mars 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
81

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS