Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Premier cas de complications avérées de A/H1N1 en France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Premier cas de complications avérées de A/H1N1 en France

Au dernier bulletin mis en ligne mercredi, 133 cas de grippe A/H1N1 ont été confirmés en France. Si jusqu’à présent ces cas étaient bénins, le premier cas de complications avérées de A/H1N1 vient d’être enregistré. Selon l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), il s’agit d’une femme âgée de 40 ans qui revenait d’un voyage des Etats-Unis.

Hospitalisée le 10 juin pour une suspicion de grippe, la confirmation de contamination par le virus A/H1N1 avait été confirmée dès le lendemain (1). Malgré une mise sous traitement, son état s’était aggravé en l’espace de 48 heures pour aboutir à un ‘syndrome respiratoire sévère’ lié à une ‘surinfection bactérienne’. Réhospitalisée mardi soir, à Paris, son état est en voie d’amélioration et ses jours ne sont pas en danger.

Les 2 803 signalements reçus et traités par l’InVS, depuis le début de l’épidémie, ont permis de détecter 133 cas, dont 101 sont importés (12 du Mexique, 66 des Etats-Unis, 8 du Canada, 8 de la République Dominicaine, 5 d’Argentine, 1 du Chili et 1 du Royaume-Uni). A ce jour, 96 cas sont en cours d’investigation.

Pascal Farcy
1- Suite à ce diagnostic, son entourage a reçu un traitement par antiviraux.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
22 juin 2009 - 0 h 00 min

Comment peut-on faire confiance aux instances officielles dont certains des membres ont des rapports d’interets avec les industriels de la pharmacie .Que penser de l’inauguration d’une usine de fabrication de vaccins au mexique il y a guére plus d’un mois ..Que font les autorités envers les élevages industriels d’où sortent systématiquement les nouveaux virus ..Pourquoi tant de médiatisation sur la peur des »microbes , des autres , des étrangers , de la nature » ..on nous rend fou , pourquoi , dans quels intérets..


Tam biêt
23 juin 2009 - 0 h 00 min

Rien à ajouter effectivement aux commentaires de PATOU si ce n’est que tout ce qu’elle dit, il faut le dire et le redire. (Je me tue(!!!) à le faire depuis qu’en effet «  »ON »" nous intoxique, « ON » essaie de nous apeurer,…. pendant cela nous, la France d’en bas oublions la priorité des priorités qui est de demeurer lucides devant les risques (et plus que les risques…. c’est déjà bien commencé) d’hégémonie d’un pouvoir impitoyable qui fait accepter une vie de plus en plus pénible et précaire pour la « FRANCE D’EN BAS ».
En ce qui concerne le vaccin si vite découvert pour contrecarrer cette grippe… comment a-t-il pu être « mis sur le marché » si vite alors que cela fait des décades maintenant que les chercheurs…(de quels laboratoires qui vendent le traitement » palliatif » ?) n’ont pas encore trouvé le vaccin anti sida???.
+Il y a bien plus grave que cette grippe (qui aurait bien sûr pu être évitée si les concentrations porcines étaient moins importantes.
Bon courage à tous!!!


taiga
28 juin 2009 - 0 h 00 min

La peur est une très mauvaise conseillèren ne cèdons pas à cette peur que « certains » tentent d’innoculer! La peur baisse nos défenses immunitaires contre les manipulations d’opinion en tous genres. Elle peutnous faire accepter une sur-sécurisation sans qu’on ait le temps d’en prévoir les implications sur nos libertés. Sans sombrer dans la paranoïa,n’est-ce pas un peu suspect? La grippe fait des victimes chaque année. Pourquoi celle-ci est-elle à ce point médiatisée? Certaines nouvelles maladies ne sortent-elles pas des laboratoires (langue bleue) ou de nos sur-exploitations sans conscience (univers concentrationnaire des porcs au Mexique sous capitaux US…). Osons nous poser les bonnes questions.


Tikehau
8 juillet 2009 - 0 h 00 min

Depuis des mois on nous bassine avec une grippe qui de toute façon sera de classe A/H1N1 pour l’hiver prochain. Posons nous alors les bonnes questions : Quelles sont les populations les plus vulnérables ? celles des pays développés ? celles dont le pouvoir d’achat donne un accès aux soins thérapeutiques ? celles qui habitent des pays qui produisent les médicaments nécessaires au traitement de cette grippe ? Rappelons nous aussi que des stocks importants de Tamiflu sont disponibles depuis près de deux ans et que l’on approche à grands pas de leur date de péremption. Il ne reste plus à notre gouvernement qu’à décider de la prise obligatoire de Tamiflu cet automne pour « règler préventivement » le problème. Sans évoquer la véritable « efficacité » du Tamiflu qui reste toujours à prouver ainsi que de son inocuité pour la santé il est et reste, pour les firmes pharmaceutiques, un filon bien juteux par temps de crise.
Depuis la nuit des temps l’homme survit à la grippe. Il survivra également à celle-ci. Mais je doute que l’humanité survivrait aussi facilement à une épidémie sortie d’un laboratoire de recherche et de conservation des souches virales et microbiennes les plus virulentes. En cas « d’incident » dans un de ces laboratoires P4 ce ne serait pas un vulgaire Tamiflu qui nous sauverait la mise… Alors arrêtons les délires sur la grippe et restons sérieux.
Nota: des cas de résistance du virus au Tamiflu sont déjà avérés.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS