Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Pollution atmosphérique hors norme pour dix Etats européens
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pollution atmosphérique hors norme pour dix Etats européens

Depuis le 1er janvier 2005, les Etats de l’Union européenne sont tenus de respecter une norme relative à la présence dans l’air de particules en suspension, potentiellement nocives pour la santé, les PM10 (1). Reconnues comme préjudiciables à la santé humaine, elles peuvent entraîner l’apparition d’asthme, de problèmes cardio-vasculaires ainsi que de cancers du poumon. Le secteur de l’industrie, les véhicules diesels et le chauffage domestique en sont les principales sources d’émissions.

Au regard des risques encourus, des quotas maximum ont donc été fixés dans le cadre de la communauté européenne. Ainsi, aucun dépassement n’est autorisé au-delà d’une concentration de 40 microgrammes (µg)/m3, mesurée sur une année civile. Néanmoins, mesurée sur vingt-quatre heures, une concentration de 50 µg/m3 est tolérée, dans la limite où cette valeur n’est pas dépassée plus de 35 jours par année civile.

Or, certains Etats membres peinent à se conformer à ces valeurs. Souhaitant mettre un terme à ce laisser-aller, la Commission européenne vient de lancer de multiples procédures d’infractions à l’encontre de dix Etats membres. Ces derniers, bien que ne respectant pas les normes en vigueur, n’auraient pas, en outre, demandé un délai supplémentaire. En effet, entrée en vigueur le 11 juin 2008, une nouvelle directive octroie aux Etats membres le droit de demander un sursis afin de se plier aux nouvelles exigences, sous réserve que des efforts aient été entrepris dès 2005 et ralentis par des contraintes extérieures. Cas exemplaires illustrant cette clause, la Lituanie et la Finlande ont ainsi démontré que leurs dépassements étaient dus au sablage des routes en période hivernale.

Au jour d’aujourd’hui, onze Etats membres ont déjà sollicité un tel report de délai.

En revanche, en ce qui concerne les dix Etats contrevenants, aucune justification n’a été avancée pour appuyer une possible demande de prolongation. S’ils venaient à persévérer dans cette voie, l’Allemagne, l’Estonie, l’Espagne, l’Italie, la Chypre, la Pologne, le Portugal, la Slovénie, la Suède et le Royaume-Uni pourraient se voir infliger une sanction financière. A l’heure actuelle, les dépassements observés impliqueraient 83 millions de personnes, réparties sur les quelque 132 zones retenues aux fins de l’évaluation de la qualité de l’air.

Cécile Cassier
1- Les particules fines PM10 sont des poussières microscopiques, avec un diamètre aérodynamique inférieur à 10 micromètres. Elle proviennent essentiellement de la combustion des énergies fossiles.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
31 janvier 2009 - 0 h 00 min

On comprends mieux pourquoi l’occcident fait fabriquer ses objets inutiles en chine:s’il fallait encore plus se polluer chez soi, on serait déjà morts, et un consommateur mort ne consomme plus, damned!
Alors que les chinois sont résistants, eux;ils n’ont pas besoin de sanctions financières pour savoir s’ils ont de l’asthme.Enfin, heureusement qu’en France, terre d’asile, on a l’énergie nucléaire, qui ne pollue pas, lave plus blanc et permet de consommer trois fois plus que nécessaire tout en écoulant par ailleurs nos petites autos diesel(1ER parc mondial ?) qui probablement exportent leur nuage de poussières toxiques jusqu’à Tchernobyl, mais rien qui ne retombe dans nos prés verdoyants, juré craché, vendu.


phigoudi
1 février 2009 - 0 h 00 min

Honnêtement, je ne crois pas que ce soit pour nous débarrasser de nos pollutions qu’on fait fabriquer en chine, mais prosaïquement pour des raisons financières…
Mais que diable, que n’obligeons-nous les constructeurs automobiles à équiper tous les diesels en filtre à particule ; je sais, ils ne sont pas parfaits mais mieux que rien. Et pourquoi ne pas en mettre sur les chaudières à fioul ?
Passez à l’électricité, mais l’électricité verte (Poweo, enercop…)


jlg47
1 février 2009 - 0 h 00 min

L’Allemagne a décidé de sortir du nucléaire (mais est propriétaire à 50% de fessenheim!) sans solution écologiquement valable et brûle de la lignite en émettant beaucoup (plus qu’avant) de poussières et de CO2.
L’électricité française est à plus de 20% d’origine renouvelable (merci les barrages sur nos fleuves et dans nos montagnes) et à 98% sans CO2.
Il est toujours possible de faire mieux, mais il faut faire aussi avec ce qui existe. Les voitures durent 10 ans le parc immobilier 100 ans, …
La manifestation en I&V contre les lignes THT est une ineptie car quelque soit les décisions du moment, il faudra encore au moins 20 ans pour que la révolution verte en cour porte ses fruits.


elhaz
1 février 2009 - 0 h 00 min

Je doute fort que que les nouveaux opérateurs (poweo, énercoop …) puissent distribuer de l’électricité verte ( on en fabrique trop peu ),… à moins que vous ne compreniez le nucléaire dans cette catégorie


rose
3 février 2009 - 0 h 00 min

Jlg47, vous affirmez que l’électricité française est à 98 % sans CO2, permettez-moi de vous dire que j’en reste baba! Je serais curieuse de savoir d’où vous tenez ce chiffre spectaculaire, et quel est ce miracle qui rend la France si verte?! Serions-nous finalement au paradis des écolos – ET NOUS NE NOUS EN SERIONS PAS APERCUS?!

Hum en vérité, je crois que nous n’en sommes pas loin, le paradis des écolos ce serait un havre de paix sans humains, sans prédateurs humains surtout, sans chasseurs, sans pêcheurs, sans pub, sans bagnoles, un lieu où la nature reprendrait ses droits, où elle regagnerait sa place sur le béton et l’industrie, un lieu où la nature est luxuriante et les animaux en liberté, nombreux, et de toutes espèces, sans « nuisibles », c’est… c’est… Tchernobyl! Oui, oui, nous y sommes presque la France va y arriver encore un petit effort!

Pour finir et rester dans la joie et la bonne humeur, une petite ritournelle de la bande à Basile :
A Tchernobyl
A… A… A… A…
Tout le monde s’éclate – à Tchernobyl
Tout le monde se marre – à Tchernobyl
Tout le monde chante – à Tchernobyl
Tout le monde danse – à Tchernobyl

A… A… A… A Tchernobyl
A… A… A… A Tchernobyl
A… A… A… A Tchernobyl



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS