Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Naturel ne rime pas toujours avec inoffensif
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Naturel ne rime pas toujours avec inoffensif

Extraite de l’amande contenue dans le fruit de l’arbre « Neem », l’huile de Neem est vantée pour ses propriétés bienfaisantes, tant médicinales et cosmétiques qu’insecticide. Cette dernière caractéristique a notamment fait de cette huile végétale une voie prometteuse pour le secteur agricole, en quête d’alternatives naturelles aux traitements chimiques.

Pourtant, le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France (1) a récemment fait entendre une voix dissonante, mettant en garde contre une utilisation aveugle de l’huile de Neem. En effet, soupçonnée d’entrer dans la catégorie des perturbateurs endocriniens, la substance active de l’Huile de Neem, à savoir l’azadirachtine, est interdite d’utilisation en France.

Afin de lever ces doutes, le Collectif souligne la nécessité d’entamer un minutieux processus d’homologation et d’analyse de risque en situation réelle de l’huile végétale, à l’instar de n’importe quel produit utilisé en agriculture conventionnelle ou biologique. Pour pallier la concurrence avec d’autres pays de l’Union européenne, il appelle à une solution collective ; interdiction commune à tous les pays si le risque est réel, et utilisation unanime si les risques sont gérables.

Sensibilisant les producteurs à recourir uniquement à des produits homologués, le regroupement de producteurs souhaite mettre à profit le cas de l’Huile de Neem afin d’alerter sur l’ambiguïté d’une distinction trop manichéenne, qui opposerait substances naturelles inoffensives et produits de synthèse dangereux. La dangerosité de tout produit reste, en effet, intrinsèquement liée à sa composition et à son mode d’utilisation.

Cécile Cassier
1- Créé en 2007, le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France se revendique comme un mouvement de citoyens. Il rassemble des producteurs issus des quatre coins de la France, « membres de toutes les filières et de toutes les sections professionnelles qui, confrontés aux mêmes problèmes, ont décidé de réunir leurs efforts pour sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics aux menaces qui pèsent sur la production hexagonale et aux moyens d’y remédier ».

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 septembre 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jp-jp
16 septembre 2010 - 0 h 00 min

Peut-être « naturel » ne rime t-il pas obligatoirement avec « inoffensif », mais ce qui est sûr et certain , c’est que ce Collectif est un faux-nez des fabricants de pesticides.


eau-delà!
16 septembre 2010 - 0 h 00 min

il est capital de connaître les effets secondaires des éléments utilisés en cosmétique, en usage vétérinaire, en agriculture, et donc pour le neem comme pour le reste.
Toutefois, je m’étonne que cette mise en question soit issue d’un collectif qui n’est pas du tout bio, et qui défend fermement les méthodes conventionnelles d’agriculture.
Il vient donc à l’idée que cette mise en question n’est pas tout à fait innocente.
Donc oui à des recherches, mais non à de la propagande sans preuves.


eau-delà!
16 septembre 2010 - 0 h 00 min

Pour avoir résumé en 2 lignes ce que j’ai écrit en 10 !
J’utilise du neem non pas sur mes plantes mais en prévention anti-moustiques, sur ma peau : si cette huile est dangereuse, ça me touche au + haut point !
Curieux que l’alerte arrive par ce collectif, et non par des secteurs plus proches de la santé….


power
20 septembre 2010 - 0 h 00 min

En effet, naturel, ne veut pas dire, sans danger.
Vous prenez la Pyrèthre, c’est un insecticide, qui est reconnu, en utilisation dans l’agriculture biologique en Suisse.
Mais ce produit, détruit les auxiliaires, comme les coccinelles et autres.
En suisse, l’utilisation de produit à base de neem sont encore utilisé.

L’utilisation d’auxiliaires, sont pour ma part, un bon moyen de lutte.
Bonne nuit



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
24

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS