Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Moins de substances nocives dans les produits électriques et électroniques
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Moins de substances nocives dans les produits électriques et électroniques

La directive LdSD, limitant l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques, vient d’être révisée. Jusqu’alors, elle interdisait la présence de plomb, de mercure, de cadmium, de chrome hexavalent et de retardateurs de flamme polybromobiphényles (PBB) et polybromodiphényléthers (PBDE) dans plusieurs catégories d’équipements électriques et électroniques, dont les appareils ménagers, les équipements informatiques et le matériel grand public. Dans sa nouvelle version, cette réglementation s’étend désormais à tous les équipements électriques et électroniques, câbles et pièces détachées, en vue d’une conformité complète d’ici 2019. Des exemptions pourront, toutefois, être accordées en l’absence de « solution satisfaisante ».

Par ailleurs, la « nouvelle » directive LdSD prévoit un réexamen de la liste des substances interdites d’ici juillet 2014, cette opération devant être reconduite périodiquement par la suite. Sont également visées une meilleure transparence en ce qui concerne l’octroi d’exemptions à l’interdiction des substances ainsi qu’une meilleure cohérence avec le règlement REACH (1). Au regard de « l’élargissement important du champ d’application », la Commission européenne accorde des périodes de transition allant jusqu’à 8 ans pour les nouveaux produits concernés par ses dispositions. Toutefois, la nouvelle directive ne devrait pas s’appliquer aux panneaux photovoltaïques, et ce afin d’aider l’UE à atteindre ses objectifs en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

Cécile Cassier
1- REACH est le règlement sur l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation et les restrictions des substances chimiques, essentiellement au niveau européen. Il est entré en vigueur le 1er juin 2007.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 25 juillet 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
laurence
28 juillet 2011 - 0 h 00 min

mais toujours autant de minéraux rares qui mettent en danger la vie de ceux qui vont les chercher sous terre pour nous…






à lire aussi
     
Flux RSS