Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Menace d’épidémie mondiale de grippe porcine
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Menace d’épidémie mondiale de grippe porcine

Une vague d’inquiétude secoue la scène internationale suite à la survenue de nombreux cas humains de grippe porcine de type A/H1N1 au Mexique. En effet, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on recensait le 24 avril dernier plus de 854 cas d’infections respiratoires sévères dans la capitale mexicaine depuis mars, lesquels auraient fait une soixantaine de morts. Des études menées en laboratoire ont confirmé de nombreux cas humains de grippe porcine. Deux autres événements du même ordre sévissent sur l’état mexicain, l’un situé à San Luis Potosi et, l’autre, près de la ville de Mexicali, à la bordure mexico-américaine laissant craindre un développement pandémique du virus.

Expliquant l’actuelle panique qui règne auprès des organismes internationaux de veille sanitaire, le Mexique, bien qu’il fût l’état le plus sévèrement affecté, n’est pas le seul touché. En effet, un communiqué de l’OMS, daté du 26 avril, faisait état de 20 cas humains de grippe porcine A/H1N1 aux Etats-Unis, dont huit à New York, sept en Californie, deux au Texas, deux au Kansas et un dans l’Ohio. Aucune mort n’a cependant été déplorée sur ces occurrences. Etat voisin, le Canada n’a pas non plus été épargné avec la confirmation de cas effectifs.

L’alerte a également été donnée dans d’autres états, notamment en Europe, mais il s’agit majoritairement, pour l’heure, de cas suspectés et non confirmés. Le seul cas humain de grippe porcine observé en Europe concerne l’Espagne. Communiquée aujourd’hui même, cette nouvelle identification du virus porte sur un jeune espagnol, âgé de 23 ans, fraîchement rentré d’un voyage au Mexique.

En France, d’après le ministère de la santé, « aucun cas de grippe porcine (A/H1N1) touchant les humains ou de maladies respiratoires en lien avec de tels cas n’a été recensé à ce jour sur le territoire français ».

Réuni pour statuer sur la situation le 25 avril, le Comité d’urgence de l’OMS a décrété qu’il s’agissait d’une « urgence de santé publique de portée internationale ». Il a appelé tous les pays à intensifier leur vigilance, notamment en cas de « flambées inhabituelles de maladies de type grippal et de pneumonie sévère ». Actuellement en phase trois, le plan d’alerte pourrait être renforcé si le virus tend à prendre de l’ampleur.

Touchant habituellement les populations porcines, la grippe porcine peut se transmettre de l’homme à l’animal et de l’homme à l’homme soit de manière directe par voie aérienne par la toux, soit par voie indirecte via la manipulation d’animaux infectés, d’objets touchés par une personne malade… En revanche, elle ne se contracte pas via l’ingestion de viande cuite contaminée, le virus ne pouvant survivre à la cuisson. Génétiquement proche de l’homme, le porc est déjà suspecté d’avoir transmis à l’homme la souche définitive du virus responsable de la meurtrière grippe espagnole qui a sévi au début du XXe siècle.

Similaires à ceux de la grippe saisonnière, les symptômes de la grippe porcine sont la fièvre, les courbatures, la toux et la fatigue. Actuellement, aucun vaccin n’est disponible pour lutter contre ce nouveau virus, même si les antiviraux Oseltamivir (Tamiflu) et Zanamivir (Relenza) sont jugés efficaces par l’OMS contre ce type viral.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS