Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Meilleur accès à l’eau potable au Burkina Faso
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Meilleur accès à l’eau potable au Burkina Faso

Sensible aux aléas climatiques, le Burkina Faso œuvre depuis une dizaine d’années à améliorer l’accès à l’eau potable de sa population. Un défi relevé avec succès jusqu’ici, le taux national d’accès à l’eau potable du pays étant passé de 18,3 % en 1993 à 66,3 % en 2007. Pour parvenir à ce résultat, d’importantes réformes ont été réalisées et ont conduit, avec l’aide de partenaires techniques et financiers, au renforcement des infrastructures d’approvisionnement en eau. Ainsi, le réseau d’adduction d’eau potable, initialement de 881 km en 1986, a atteint 3129 km en 2004. Par la suite, les projets et programmes menés entre 2006 et 2007 ont débouché sur la réalisation d’environ 1 882 forages. En outre, pour rendre plus abordable aux populations le coût excessif de l’accès à l’eau, le gouvernement a mis en place « des mesures visant à promouvoir l’accès tout en réduisant les frais de branchement au réseau de moitié ou plus », rapporte le PNUD (1).

Ces efforts ne doivent, toutefois, pas être relâchés pour poursuivre l’amélioration d’une situation encore loin d’être parfaite. Des freins persistent, à l’instar des difficultés rencontrées par les populations rurales pour gérer les points d’eau. On estime ainsi qu’un quart des forages sont actuellement en panne. En milieu urbain, la pénurie des ressources en eau est liée à une faible pluviométrie et à un contexte hydrogéologique non favorable, à une croissance démographique relativement élevée, à une forte urbanisation non maîtrisée ainsi qu’au faible revenu moyen de la population.

Cécile Cassier
1- Programme des Nations Unies pour le développement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 06 octobre 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
NATUROC
4 novembre 2010 - 0 h 00 min

Et rien n’est fait pour réduire le taux de fécondité au Burkina, ce qui accroîtra encore le manque d’eau dans le futur. Quand on a peu d’eau, la priorité est de réduire le nb d’enfants. Mieux vaut commencer par construire des écoles LAÏQUES au bénéfice des filles et garçons de ce pays pauvre, meilleur moyen d’instruire les futures femmes qui comprendront très vite l’intérêt de la contraception et donc une moindre augmentation de la consommation d’eau.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
39

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS