Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Lignes haute tension : les doutes pour la santé subsistent
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Lignes haute tension : les doutes pour la santé subsistent

Le réseau de lignes à haute (HT) et très haute tension (THT) en France comprend environ 100 000 km de lignes de 63 000 à 400 000 volts. Environ 350 000 Français vivent à proximité de lignes, qui émettent des champs électriques et magnétiques d’extrêmement basses fréquences. Si l’OMS considère comme insuffisantes les preuves scientifiques d’un possible effet sanitaire à long terme, le CIRC (1) a classé, en 2002, les champs magnétiques ELF (50-60 Hz) émis par les lignes HT et THT comme cancérogène possible (catégorie 2B), soit un niveau identique à celui du plomb et de l’essence.

Depuis 30 ans, la plupart des travaux a écarté l’hypothèse de risques pour la santé, même si les cas de leucémie lymhoïde aigue (LLA) chez l’enfant doivent faire l’objet de recherches supplémentaires. Englobant divers troubles (maux de tête, vertiges, perte de mémoire etc.), l’électrohypersensibilité (EHS) demeure un syndrome auto-déclaré et non diagnostiqué. Pour autant, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire et au Travail (Afsset) recommande de « ne plus augmenter le nombre de personnes sensibles exposées autour des lignes de transport d’électricité à très haute tension ».

Des incertitudes similaires planent pour la faune. Selon une étude de la CRIIREM (2), les animaux d’élevage exposés aux champs électromagnétiques de lignes à haute tension présentent des troubles du comportement (nervosité, agressivité, hésitation etc.), qui se manifestent notamment par des traites inégales, des diminutions de poids etc. Les champs électromagnétiques provenant des lignes à haute tension peuvent également changer le comportement des abeilles.

En savoir plus en lisant l’article source de notre-planete.info
1- Centre International de Recherche contre le Cancer.

2- Centre de Recherche et d’Information Indépendant sur les Rayonnements ÉlectroMagnétiques non ionisants.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
13 mai 2012 - 0 h 00 min

Tandis donc que la science qui doute avance au rythme des mandatures, on pourrait peut être , en attendant de trouver une preuve formelle à la nocivité de vivre sous une ligne de 200000 volts, légiférer en référé sur l’effet désastreux des lignes à haute tension dans nos paysages :ça irait peut être plus vite pour les supprimer qu’en faisant semblant de se préoccuper de la santé des populations, qui n’en sont plus à un cancer près…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
58

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS