Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Les cyclistes parisiens vont savoir ce qu’ils respirent
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les cyclistes parisiens vont savoir ce qu’ils respirent

Jusqu’à présent les études d’air à Paris ont toujours été essentiellement destinées au piéton. Aujourd’hui, avec l’avènement du Vélib’, il serait intéressant de savoir ce que les cyclistes respirent, d’autant que sous un effort, même modéré, la respiration s’accélère et le volume d’air inhalé est très supérieur (1).

La réponse à cette question devrait trouver une réponse d’ici la fin de l’année, l’association Airparif vient en effet d’annoncer le lancement d’une campagne de mesures pour mieux connaître la pollution respirée par les cyclistes, notamment lors des trajets domicile-travail. Menée avec le soutien de l’Afsset (Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail), l’étude va voir un tricycle, équipé d’appareils de mesure en continu de la qualité de l’air, parcourir une trentaine de trajets types. La variété des trajets sélectionnés permettra d’analyser la pollution en fonction des aménagements de voiries (pistes cyclables plus ou moins éloignées de la circulation automobile, couloirs de bus ouverts aux vélos, voies de circulation classique).

Les deux polluants recherchés, les plus problématiques à Paris notamment pour leurs effets sur la santé, seront les oxydes d’azote (NOx) et les particules fines PM10, ces dernières étant émises par les motorisations diesel.

Sachant que la qualité de l’air parisien est très éloignée de ce qui se fait de mieux en France et que les efforts physiques sont déconseillés lors des pics de pollution, on peut imaginer que cette étude ne ravit pas tout le monde dans la capitale… à commencer des responsables de la promotion de la circulation dite ‘douce’ à vélo.

Alex Belvoit
1- Au repos, nous inhalons environ 6 litres par minute, en balade à vélo 15 l/mn et en côte jusqu’à 100 l/mn. Voir notre Voir le dossier consacré à l’air.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 juin 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS