Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Le vin : un remède contre les maladies cardiovasculaires
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le vin : un remède contre les maladies cardiovasculaires

Les amateurs de vin, et notamment de vin rouge, pourront désormais se déculpabiliser de leur penchant, modéré cela s’entend, pour ce nectar. En effet, si jusqu’alors seules des études épidémiologiques (1) avaient associé la consommation modérée de vin rouge à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires, aucune démonstration scientifique n’avait encore confirmé cette théorie. C’est aujourd’hui chose faite grâce au concours d’une équipe scientifique mixte d’Angers, réunissant des chercheurs de l’Inserm (2) et de l’Université d’Angers. En recourant à des techniques de biologie moléculaire, celle-ci a confirmé l’hypothèse selon laquelle la consommation modérée de vin et d’autres végétaux aurait des effets protecteurs vasculaires. Parus dans la revue PloS ONE, ces résultats devraient en ravir plus d’un et démontrer que l’on peut prendre soin de soi tout en se faisant plaisir.

Cécile Cassier
1- L’épidémiologie s’intéresse plus particulièrement aux facteurs influant sur la santé et à leur rôle dans l’apparition et le développement de maladies chez l’homme.

2- Institut national de la santé et de la recherche médicale.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
13 janvier 2010 - 0 h 00 min

Serait ce les fortes concentrations de pesticides dans nos vins qui provoquent cette protection cardio vasculaire miraculeuse, ou simplement le jus bio du raisin ? l’inspecteur Bourré enquete…


totov
13 janvier 2010 - 0 h 00 min

Ce n’est probablement pas le vin mais certaines substances présentes dans le raisin et d’autres plantes … il serait intéressant de savoir quelles autres plantes? C’est un peu comme si l’on disait la cocaïne dans un verre d’eau avec de l’aspirine soulage le mal de tête ….. ???
Il faudrait aussi tester le jus de raisin non fermenté pour voir s’il n’est pas meilleur pour la santé que le vin ! ! ! C’est le genre d’info vraie sur un raisonnement faux.


cuicui
14 janvier 2010 - 0 h 00 min

Le sujet est recurrent et le loby de l’alcool ( très puissant)en remet une rasade. Je fais plus confiance à ce grand cardiologue qui a constaté la correlation entre la carte des vins et la frequence des infactus.Si , en cherchant bien ,on trouve quelque chose de benefique dans cette boisson la chose éxiste dans le raisin probablement; ou dans le bouchon!.C’est un argument déja avancé, le liège (substance propre à conserver la viande agirait sur nos cellules de la mème façon.Alors si votre santé vous inquiète mangez du raisin, j’ai essayé le bouchon mais……..


elhaz
14 janvier 2010 - 0 h 00 min

Encore faudrait-il préciser qu’il soit impérativement BIO


corsica
14 janvier 2010 - 0 h 00 min

quand on lance de tels propos il faut aller jusqu »au bout et dire que le vin non bio est bourré de pesticides, certes vous aurez de bonnes artères mais avec un cancer du pancréas!!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
47

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS