Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Le vaccin A/H1N1 n’attire pas les foules pour sa première
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le vaccin A/H1N1 n’attire pas les foules pour sa première

C’est parti, après s’être adressée aux professionnels de la santé, Roselyne Bachelot passe à la vitesse supérieure en ‘invitant’ 6 millions de personnes à venir se faire vacciner contre le virus A/H1N1 dans l’un des 1 060 centres de vaccination disséminés sur le territoire. Le vaccin usité à cette occasion comporte un adjuvant (1). Il provient du britannique GlaxoSmithKline (GSK), seul laboratoire à avoir livré la France en quantité, pour le moment.

Le début de cette phase de vaccination, souhaitée massive par la ministre de la santé, s’adresse à l’entourage des nourrissons âgés de moins de six mois, aux professionnels de la petite enfance et des maisons de retraite, sans oublier les personnes de moins de 65 ans souffrant de maladies respiratoires. A ce titre, les courriers de ‘convocation’, émis par les Caisses Nationales d’Assurance Maladie (CNAM), ont commencé à être expédiés dès la fin de la semaine dernière. Toutefois, s’ils mentionnent les coordonnées du centre dont dépendent leurs destinataires, ces bons de vaccination ne comportent pas les horaires d’ouvertures, alors que chaque site est autonome en la matière…

Cela dit, aujourd’hui, alors que les 1 060 sites ont vécu leur première journée d’ouverture, il semblerait que, comme pour les personnels de santé (2), il n’y ait pas eu foule. Dans une dépêche, l’AFP (Agence France Presse) cite ainsi un centre marseillais affichant un compteur nul à la mi-journée et une fréquentation guère supérieure dans deux sites parisiens audités par l’agence, etc. De même, la préfecture du département du Nord, a annoncé une fréquentation assez réduite dans les 52 centres sous sa responsabilité. A l’inverse, à Strasbourg, des personnes auraient été observées en train de faire la queue avant l’ouverture d’un des centres. Dans l’attente des chiffres officiels, les remontées officieuses du terrain semblent donc démontrer que l’exemple de Roselyne Bachelot, se faisant vacciner ce matin dans un centre parisien, n’ait pas suffi à motiver les foules. Rappelons en effet que seul environ 20 % des personnes envisagent de se faire vacciner.

Pascal Farcy
1- Un adjuvant est un produit ajouté au vaccin pour stimuler fortement l’immunité en favorisant la fabrication d’anticorps.

2- Selon la ministre de la santé, R. Bachelot, environ 100 000 personnels de la santé se seraient fait vacciner. Un nombre très faible qui pourrait s’expliquer par le manque d’entrain de la profession face à un vaccin considéré ‘… fabriqué rapidement dans un cadre réglementaire dérogatoire, avec présence discutable d’un adjuvant’.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
14 novembre 2009 - 0 h 00 min

Quand je pense à tout ce pognon investi pour rien alors que l’on refuse d’augmenter les budgets des hôpitaux ! Et avec ça le système de sécurité sociale que la droite cherche à détruire… Mémère Bachelot mériterait qu’on lui injecte tout le stock de ses vaccins pourris.


mimi
15 novembre 2009 - 0 h 00 min

Je suis atterré de voir des politiques dépensés notre argent sans vergogne, pour une pandémie programmée par des laboratoires.
Nous sommes dirigés par un Président qui nous a menti, et continue à gesticuler au service des laboratoires.
Le Président de la FRANCE, n’est plus M.Sarkosy mais SANOFI, BAXTER et GLAXO qui ont un ministre qui les représente BACHELOT au service de ses multinationales de la mort programmée.

La grippe H1N1 une programmation organisée par une bande de Criminels opérant en bandes organisées avec des politiques mafieux, en Europe et en FRANCE, il y a de quoi VOMIR. J’ai honte d’être Français. 90 % des Français qui ont voté Sarko ont été trahi.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
21

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS