Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Le tribunal citoyen contre Monsanto
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :





Le tribunal citoyen contre Monsanto

Monsanto

Du 14 au 16 octobre, à la Haye, un « Tribunal citoyen contre Monsanto » va délibérer des actions passées et présentes du géant de l’agro-industrie. Les organisateurs ne prétendent pas mener un procès formel devant une cour internationale, mais une action symbolique. Celle-ci formera néanmoins ses délibérations en droit, en adoptant une procédure aussi proche que possible des pratiques juridiques existantes, le but étant que « la résolution » de ce tribunal citoyen aide toute procédure formelle à travers le monde.

Les juges, qui ont tous exercé pour des cours nationales et internationales, baseront leur jugement sur des mémos juridiques et le témoignage d’une trentaine d’experts et de victimes venant de 5 continents. Monsanto a, lui, refusé d’être présent à ce tribunal citoyen. Après que la cour se soit prononcée courant décembre, les dossiers juridiques seront rendus publics afin de permettre à tout avocat de victimes de les utiliser en face de tout tribunal officiel. Le comité d’organisation espère ainsi rendre les procédures moins difficiles pour les victimes, généralement peu enclines à investir du temps et de l’argent en litige qu’elles savent avoir peu de chance de voir se conclure en leur faveur d’avoir un résultat positif.

Le tribunal va se concentrer sur 6 axes :

•       l’atteinte au droit à un environnement sain,

•       l’atteinte au droit au meilleur état de santé qu’une personne soit capable d’atteindre,

•       l’atteinte au droit à l’alimentation,

•       l’atteinte au droit à la liberté d’expression et à la recherche scientifique,

•       si Monsanto s’est rendu complice de crime de guerre lors de la guerre du Viêtnam,

•       si les activités de Monsanto ont porté une atteinte grave à l’environnement, qui pourrait constituer les éléments constitutifs du crime d’écocide.

Les cinq premiers points se rapportent à l’état actuel du droit, le sixième, en revanche, introduit une notion que le tribunal aimerait voir reconnue par les cours pénales internationales. L’un des espoirs du comité d’organisation est en effet de montrer la nécessité d’introduire la notion d’écocide dans le droit. Cela permettrait de poursuivre les compagnies comme Monsanto non seulement au civil, mais aussi pénal.

Le tribunal souhaite aussi mobiliser les citoyens. Si la cour se concentre sur Monsanto, c’est en pensant à tout le système agro-industriel derrière, y compris les transnationales inconnues du grand public qui polluent notre environnement impunément.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Marine (voir la biographie)
le 16 octobre 2016 à 10:43

62 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2015
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Caroline
19 octobre 2016 - 16 h 49 min

Le problème c’est que ça ne mènera à rien, il s’agit de quelque chose de symbolique… Et après??? Ce qui ce dit c’est ce que tout le monde sait déjà…


ALAIN
20 octobre 2016 - 10 h 55 min

Bravo pour vos actions citoyennes ! Quand on sait que les produits de traitement agricoles fabriqués par Mosanto et Bayer sont responsables d’un grand nombre de maladies et de cancers ; et que ce sont ces mêmes entreprises qui fabriquent et commercialisent à prix d’or les molécules et traitements contre ces maladies…..traitements rarement efficaces d’ailleurs, la boucle est bouclée ; le tiroir caisse va pouvoir fonctionner jusqu’à la disparition de l’humanité…..
C’est vraiment triste de penser celà, et de l’écrire….

C’est au consommateur avant tout de réagir en se mobilisant et surtout en changeant son mode de consommation.
Quand je vois des personnes de mon entourage manger un produit laitier Nestlé ou autres grandes marques, (je passe pour un vieux ringard mais ça ne fait rien) j’essaye de leur faire prendre conscience qu’ils contribuent à l’engraissement de tous ces géants de l’agrochimie et de l’agroalimentaire, et surtout à la disparition de nos petits et moyens agriculteurs contraints de commercialiser leur lait et leur viandes et leur légumes et céréales en dessous du vrai prix de revient, et qu’ils encouragent bêtement la création de fermes au 1000 vaches et autres aberrations agricoles. Chacun d’entre nous connait ou a connu dans son entourage un agriculteur ou maraicher qui travaille beaucoup pour mal gagner sa vie ….. c’est de plus en plus d’actualité.
Si le consommateur a envie de mieux se nourrir, circuit court, qualité, produits plus saints, moins transformés industriellement; il peut le faire, mais surtout il faut qu’il le fasse, dès maintenant, pour un monde meilleur ?? c’est encore possible ? il n’est jamais trop tard pour faire mieux.

Ne serait-il pas plus logique, pour faire vivre des familles à la campagne que d’employer des personnes pour produire le plus naturellement possible notre propre alimentation en circuit court, que de payer des chômeurs à ne rien faire et des ingénieurs chercheurs apprentis sorciers qui nous empoisonnent à petit feu…..notre modèle économique actuel qui nous mène dans le mur, est vraiment à revoir…..


Annick M
20 octobre 2016 - 11 h 02 min

Bravo pour cette initiative ! C’est une action symbolique mais qui pourra fournir un solide support juridique aux victimes et pourquoi pas aux instances publiques qui souhaiteraient se battre contre Monsanto.
Je rajouterai comme axe :
L’atteinte à la liberté d’un agriculteur de cultiver des semences non OGM à proximité de champs plantés d’OGM, puisque Monsanto peut poursuivre en justice pour contrefaçon de ses brevets les agriculteurs dont la production contient plus de 1% d’OGM sute à contamination accidentelle.


christine
24 octobre 2016 - 9 h 03 min

un oubli dans les axes de réflexion : l’inversion du principe de propriété : quand un agriculteur non-OGM est pollué accidentellement par des OGM sur SES terres, c’est lui qui est poursuivi en justice par Monsanto pour un prétendu « vol » de semences !!!!!!! c’est absolument scandaleux.


Claude
24 octobre 2016 - 16 h 48 min

Monsanto a tué + de monde qu’Hitler
Il ne se passe pas de jour sans que l’on ait 1 émission sur Hitler à la télé
et presque jamais sur Monsanto
Toute occasion de parler et d’expliquer la nocivité de cette entreprise est bonne


Carlé Paul
26 octobre 2016 - 17 h 04 min

Bonjour,
‘les chiens aboient, la caravane passe’, et tout reste en l’état !

‘faire tomber Monsanto’ comme l’écrit Colette Mercier, ne servirait à rien
ce qu’il faut, c’est se débarrasser du système capitaliste qui non seulement comporte des milliers de Monsanto, mais qui en produit à la pelle
Paul Carlé


Duport Claude
2 novembre 2016 - 19 h 35 min

Bonjour, j’attends la suite: un article résumant les débats et également les conclusions du « tribunal ».


Marine
2 novembre 2016 - 19 h 58 min

Bonjour,

Cela est prévu courant décembre/janvier.

Merci,
Marine






à lire aussi
     
Flux RSS