Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Le lait de soja Bonsoy suscite l’inquiétude
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le lait de soja Bonsoy suscite l’inquiétude

Les autorités sanitaires françaises ont émis une mise en garde concernant une boisson à base de lait de soja, commercialisée par la marque Bonsoy sous l’appellation « Bonsoy Soy Milk ». D’après la DGCCRF (1), aucune preuve atteste d’une commercialisation de ce produit en France, mais il est à la portée de tous via les sites Internet des pays européens le commercialisant et susceptibles d’assurer une livraison en France. Toutefois, le lait en question aurait d’ores et déjà été retiré de la vente dans certains pays européens, à l’instar du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de l’Espagne et de l’Irlande. 

 

Conditionné en un emballage rectangulaire cartonné, d’un litre, de couleur jaune (2), ce lait de soja présenterait de très hautes concentrations d’iode. Or, celles-ci seraient à l’origine de dysfonctionnements thyroïdiens signalés par les autorités australiennes. De fait, si l’iode est nécessaire au fonctionnement de la thyroïde, elle peut néanmoins provoquer des dysfonctionnements thyroïdiens, dont la thyréotoxicose, en cas d’absorption répétée de fortes doses.

Dans le cas présent, la haute teneur en iode de cette boisson s’explique par la présence d’une algue très consommée en Asie, connue sous le nom de « Kombu ». Si l’on se base sur les taux observés dans le lait par les autorités australiennes, la consommation journalière d’un quart de litre du lait de soja Bonsoy pourrait conduire à une consommation d’iode quotidienne de plus de 6200 microgrammes. Pour comparaison, l’apport nutritionnel en iode conseillé par l’Afssa (3) est de 150 microgrammes par jour chez l’adulte et de 80 microgrammes chez l’enfant.

 

Les centres anti-poison et de toxicovigilance français ont été appelés à surveiller tout cas éventuel d’intoxication thyroïdienne en lien avec la consommation de lait de soja. Les symptômes notamment liés à la thyréotoxicose peuvent se traduire par des tremblements associés à des troubles cardiovasculaires, digestifs, neurologiques et psychiatriques et une fièvre élevée. Dans les formes les plus graves, ils peuvent entraîner la mort du patient.

 

Si la prudence reste de mise, ce cas isolé ne doit pas susciter de paranoïa et conduire à une méfiance généralisée à l’égard des alternatives au lait de vache. Comme le souligne l’Afssa, « Cette information concerne uniquement le lait de soja de la marque Bonsoy ». Et pour rassurer les récalcitrants et redorer l’image des laits de soja, d’amande, d’avoine, de noisette, de riz etc., le site d’information « La vache qui pleure » (4) organise une dégustation de lait « PAS VACHE » à Paris le mercredi 20 janvier. Cette manifestation vise à informer sur l’impact de la consommation des produits laitiers sur le bien-être des vaches laitières. Chaque année, en France, plus de 3,5 millions de vaches laitières produisent 23 milliards de litres de lait. Aussi, pour soutenir cette productivité galopante, une vache produit aujourd’hui deux fois plus de lait qu’il y a 30 ans, soit plus de 6000 litres par an. 

Cécile Cassier
1- Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. 

2- Les références exactes du lait de soja Bonsoy Soy Milk sont les suivantes :

Fournisseur : MARUSAN-AI CO., LTD.

Les lots concernés portent des dates de péremption incluant toutes les dates jusqu’au 03.11.11

Numéro de code produit si besoin : APN/EAN/TUN NUMBER: 9312336049037

3- Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments

4- Le site La Vache qui pleure est accessible à l’adresse suivante : http://lavachequipleure.com/.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 janvier 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
nicolekretchmann
24 janvier 2010 - 0 h 00 min

seul le soja fermenté est acceptable pour nos organismes.
Les médecins chinois déjà au XVIII ème, le recommandait à leurs patients.
Les laits de soja, yaourts sans Bifidus, crèmes, tofu sont à éviter ; ils contiennent autant si ce n’est plus de purines que la viande !
Le soja germé, le tempeh, le tamari… sont recommandés.
On trouve maintenant en bio des desserts à base de crème de riz délicieux.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
89

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS