Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Le champagne menacé par le nucléaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le champagne menacé par le nucléaire

L’image du nucléaire n’est pas franchement compatible avec celle de produits alimentaires ou de boissons voulues de qualité, par leurs producteurs. Les vignerons de la région du Tricastin en ont fait la douloureuse expérience lorsqu’en juillet 2008 une série de dysfonctionnements a conduit à plusieurs ‘incidents’ de gravité diverse sur le site nucléaire du Tricastin. Largement couverts par la presse, ces ‘incidents’ ont eu comme conséquence annexe de voir les ventes de l’AOC locale, entre autres, chuter de quelque 40 %, avec à la clé un changement d’appellation stratégique pour tenter de relancer la commercialisation …

A l’instar des vins du Tricastin, le ‘roi des vins’, le Champagne, pourrait voir son image se dégrader sensiblement par la faute d’un centre de stockage de déchets radioactifs situé en limite de sa zone de production. Afin de prévenir tout risque, depuis près de trois ans le Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne (CIVC) milite auprès de diverses instances pour l’arrêt des rejets radioactifs d’un site de stockage de déchets nucléaires, situé dans le département de l’Aube.

En effet, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) bénéficie, depuis 2006, d’une autorisation de rejet d’effluents radioactifs gazeux et liquides pour son site de stockage de Soulaines, situé à quelques kilomètres du vignoble champenois. Or, on imagine aisément l’impact catastrophique qu’aurait une association d’image entre le champagne et les poubelles nucléaires que sont les sites de stockage de déchets radioactifs.

Un risque que les producteurs de champagne vont pourtant devoir encore assumer, la requête du CIVC contestant l’arrêté de rejets radioactifs n’ayant pas été retenue par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne dernièrement.

Si les concurrents étrangers du champagne (Californie, Australie, etc.) se mettaient à orchestrer une savante campagne de dénigrement du type ‘champagne = nucléaire’, l’appellation Champagne y résisterait-elle ? Les conséquences économiques et en terme d’image seraient assurément colossales. De plus, tant l’image du champagne est associée au luxe français, un possible débordement sur d’autres produits de luxe français ne serait pas improbable, augmentant d’autant les conséquences … Si ce n’est pour des raisons sanitaires et l’impossibilité de garantir la viabilité de tels stockages dans la durée, ne serait-il pas temps que les élus regardent le problème en face et se décident à fermer ces poubelles nucléaires et leurs annexes comme le demande la fédération ‘Grand-Est STOP déchets nucléaires’.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
55

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS