Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Le Bisphénol A impliqué dans l’épidémie mondiale de diabète
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Bisphénol A impliqué dans l’épidémie mondiale de diabète

Objet d’une bibliographie scientifique conséquente sur les dangers liés à son absorption, le bisphénol A (BPA) inquiète suffisamment pour justifier son total bannissement des contenants alimentaires à compter de 2014. Reconnu perturbateur endocrinien, il est désormais impliqué dans le développement du diabète de type 2 (1), en parallèle de facteurs tels que l’alimentation et la sédentarité. De fait, l’exposition à certaines substances chimiques dites « diabétogènes » est de plus en plus invoquée pour expliquer la recrudescence de cette maladie chronique dans les pays industrialisés. Publiée le 8 février dans la revue PloS ONE, une étude vient d’établir un lien entre exposition au BPA et apparition du diabète de type 2.

Dirigée par le Dr Angel Nadal de l’Université espagnole Miguel Hernandez Elche, cette étude montre qu’un niveau d’imprégnation en BPA correspondant à celui de la population générale est lié à une libération d’insuline supérieure chez l’homme à celle induite chez la souris par le BPA. Par une action imitant celle de l’œstrogène, ce dernier influe sur la production d’insuline, phénomène qui contribue au diabète de type 2. En outre, l’homme s’avérant plus sensible que la souris, ces résultats peuvent être extrapolés à l’homme. Cette étude corrobore d’autres travaux relayés par le Réseau Environnement Santé (RES), dont une étude réalisée aux Etats-Unis dans le cadre du programme NHANES 2003-2008 (2). Parue en décembre dernier, celle-ci notait un niveau d’imprégnation plus élevé en BPA chez les diabétiques.  

Cécile Cassier
1- Le diabète de type 2 est une maladie chronique, s’exprimant soit par une incapacité du pancréas à produire suffisamment d’insuline, soit par l’incapacité de l’organisme à utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Il touche aujourd’hui près de 220 millions de personnes dans le monde, contre 30 millions en 1995. Ce chiffre devrait atteindre les 366 millions d’ici 2030.

2- National Health and Nutritional Examination Survey.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 février 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
43

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS