Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » La ressource en eau douce est un problème dans 165 pays
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La ressource en eau douce est un problème dans 165 pays

Prenant en compte, l’accès à l’eau potable, la demande par habitant et la dépendance aux fleuves transfrontaliers, une étude britannique, publiée fin juin, s’est intéressée à l’impact du changement climatique conjugué à la hausse de la population mondiale. Sa conclusion est sans appel : la planète va connaître une pression supplémentaire très importante sur les ressources en eau douce, pourtant déjà limitées dans de nombreux pays.

Parallèlement à la hausse de la demande, notamment à des fins d’irrigation (70% des prélèvements actuels) et industrielles (22%), la pluviométrie va régresser dans plusieurs contrées, les moussons devenir plus irrégulières, les glaciers fondre, etc. De même, les futures constructions de retenues d’eau et de barrages hydroélectriques accentueront la pression en aval des rivières.

A ce titre, la pression sur les 165 nations où le stress hydrique se fait ressentir, ne devrait pas faiblir. Parmi celles-ci, la Somalie est dans la situation la plus inquiétante (seulement 30% de sa population a accès à l’eau potable), avant les Etats suivants : Mauritanie, Soudan, Niger, Iraq, Ouzbékistan, Pakistan, Egypte, Turkménistan, Syrie, etc. A l’opposé, l’Islande est la plus richement dotée devant des pays comme la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Canada.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
nicolekretchmann
1 juillet 2010 - 0 h 00 min

Il en va de l’eau comme des terres arables. Dans l’irrigation il n’est pas précisé que les végétaux qui demandent le plus d’eau sont ceux qui sont destinés à la nourriture des animaux destinés à l’abattoir : soja et maïs.
A chacun de se regarder dans sa glace afin de voir ce qui a besoin d’être changé dans sa façon de se nourrir.
Après l’émission de mardi soir sur Fr3, plus d’une et d’un doit se mettre à réfléchir. Sinon, tant pis. Leur vie et celle de leurs enfants dépendent de leurs résolutions… plus celle de tous ceux qui meurent et mourront de soif.


loiclang
1 juillet 2010 - 0 h 00 min

Pour compléter le propos de nicolekretchmann, j’ajouterai une autre culture très exigeante en eau : le coton, qui a un impact désastreux dans certains pays. Les solutions alternatives ne sont malheureusement pas forcément évidentes.


NATUROC
1 juillet 2010 - 0 h 00 min

A cet article et à vos remarques, il est indispensable d’ajouter qu’une démographie responsable, et non le laisser-faire actuel dans de très nombreux pays même en France, soit intégrée à toute politique de « développement » de notre planète. Sinon le pb de l’eau, des terres, etc entraînera encore davantage de guerres inéluctables pour ceux qui en sont démunis. http://www.demographie-responsable.org/demographie/surpopulation/demographie-ecologie.html



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS